La Fabrique Spinoza

Questions touchant à la mise en pratique de la doctrine éthique de Spinoza : comment résoudre tel problème concret ? comment "parvenir" à la connaissance de notre félicité ? Témoignages de ce qui a été apporté par cette philosophie et difficultés rencontrées.
Avatar du membre
marcello
a déjà pris quelques habitudes ici
a déjà pris quelques habitudes ici
Messages : 73
Enregistré le : 26 nov. 2011, 00:00

La Fabrique Spinoza

Messagepar marcello » 21 mars 2012, 11:48


Avatar du membre
cess
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 184
Enregistré le : 10 juil. 2010, 00:00
Localisation : Marseille

Messagepar cess » 21 mars 2012, 13:34

Bonjour Marcello!!

Merci pour le lien...

Me concernant, je crois que j'ai connu "un flottement de l'âme" à la lecture du "Pacte Spinoza" que j'ai édité........

c'est -à-dire à la fois contente et méfiante

- "le bien-être citoyen comme principe d'action politique avec Spinoza estampillé (je ne peux m'empêcher de me demander ce qu'en aurait-il pensé?) Le clairvoyant, capable de concevoir notre éternité associé à une fabrique ....(celle d'Andy Warhol?)
- définition de nouveaux indicateurs de progrès même si ce ne sont que des mesures: quoiqu' ils ont l'air de dire que gouverner c'est mesurer!?)...[/b]
Nos institutions gouvernementales sont-elles coupées à ce point de nos expressions??

- cela semble positif a priori ....Cela peut faire prendre de la distance par rapport aux passions tristes, aux angoisses apocalyptiques qui traversent ces derniers temps nos sociétés, mais sans être marxiste , ni pessimiste (enfin je l'espère) ....comment pourra-t-on parler bien-être à une personne qui craint de perdre son emploi ou qui est chômage?
Qu'est ce que ce THink Tank peut bien changer avec ces indicateurs de bien-être alors que la marche du capitalisme poursuit et poursuivra allègrement sa marche

A moins que ce think tank ne soit conçu pour faire passer "une certaine pilule"...

Bien à vous..

Cécile
Modifié en dernier par cess le 27 mars 2012, 19:34, modifié 1 fois.

Avatar du membre
marcello
a déjà pris quelques habitudes ici
a déjà pris quelques habitudes ici
Messages : 73
Enregistré le : 26 nov. 2011, 00:00

Messagepar marcello » 21 mars 2012, 13:48

Bonjour Cécile,

Avez-vous regardé les interviews de Misrahi ?

Je ne pense pas que le but des créateurs de spinozaetnous soit de faire passer une pilule.
Le soupçon n'est-il pas un grand obstacle au bonheur en même temps que l'expression d'un désir de bonheur ?
C'est-à-dire une fluctuation de l'âme.
Je trouve que tout ce qui va dans la direction de ce qui peut permettre un bien véritable est bienvenu.
Mais bien sûr, vous n'êtes pas obligée de me croire. :D

Amitiés.
Marcello

Avatar du membre
cess
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 184
Enregistré le : 10 juil. 2010, 00:00
Localisation : Marseille

Messagepar cess » 21 mars 2012, 20:29

" Je trouve que tout ce qui va dans la direction de ce qui peut permettre un bien véritable est bienvenu."

Mais concernant la politique, l'enfer est pavé de bonnes intentions!Prudence est de mise!

Je viens de regarder les interviews....Soit un intellectuel inspiré par Spinoza s'exprime.
Il me semble que R.Misrahi tient à rester indépendant de cette organisation Ce n'est évidemment pas son projet,c'est le leur ...
Il finit quand même par leur définir comme première tâche éventuelle "la conversion de l'OCDE" à l'idée du bonheur...
A ce stade, effectivement cela devient intéressant.Faire évoluer une administration ou une bureaucratie exigera des efforts importants même s'il y a déjà un mouvement .
A voir comment ils s'y prennent.et usent de leurs réseaux relationnels...


En fait,j'ai vraiment vécu la philosophie de Spinoza, je la vis encore comme une démarche très personnelle que j'ai initiée seule...
Il me semble que L'Ethique est plus que jamais une histoire avec nous-même.Je m'y suis éduquée, m'éduque encore et cela n'est pas terminé.

Misrahi me rassure quand il maintient que l'éducation est délaissée et qu'elle seule peut véritablement faire évoluer les choses lorsqu'il s'agit de commencer par (re)fondre un projet de société.....
Si certaines institutions comme l'OCDE évoluent impacteront-elles l'éducation? Là,ce serait bien oui, en effet.

En fait, ce que j'aimerais c'est que ce think tank en affichant Spinoza comme cela donne à mes co-citoyens l'envie de le lire par eux-même. Cela se produira-t-il??


[/i]
Modifié en dernier par cess le 27 mars 2012, 19:35, modifié 1 fois.

Avatar du membre
marcello
a déjà pris quelques habitudes ici
a déjà pris quelques habitudes ici
Messages : 73
Enregistré le : 26 nov. 2011, 00:00

Messagepar marcello » 21 mars 2012, 21:49

En fait, ce que j'aimerais c'est que ce think thank (en français cela serait littéralement penser-pensait???curieux)


Un think tank est un laboratoire d'idées
http://fr.wikipedia.org/wiki/Think_tank[url]
D'une certaine façon, ce forum est un laboratoire d'idées dont l'objet est la philosophie de Spinoza aussi bien dans ses aspects théoriques que dans ses applications pratiques.

En fait,j'ai vraiment vécu la philosophie de Spinoza, je la vis encore comme une démarche très personnelle que j'ai initiée seule...
Il me semble que L'Ethique est plus que jamais une histoire avec nous-même.Je m'y suis éduquée, m'éduque encore et cela n'est pas terminé...

Pareil pour moi. Pareil pour Spinoza d'ailleurs.
J'aime beaucoup l'approche de Misrahi qui relie l'Ethique et la recherche du bonheur ou de la Joie d'être et d'agir.
Je suis en train de relire sa traduction de l'Ethique et je trouve que chacune de ses notes est liée au but de Spinoza : mener comme par la main le lecteur vers le bonheur.
Et si cette démarche est individuelle, elle est aussi collective quand plusieurs personnes partagent le même but.
Je pense que les gens qui participent à ce think tank sont sincères et que leur contribution va dans le bon sens, même si c'est une goutte d'eau dans l'océan.
Quel sera leur impact ? Leur existence est une confirmation du fait que Spinoza parle à notre époque.
Bon, je repars dans mon effort pour persévérer dans mon effort pour comprendre l'Ethique.
Une bonne nouvelle : j'ai l'impression d'avoir vraiment compris les définitions et les axiomes de De Deo.
Maintenant, j'attaque l'ascension du col de première catégorie des propositions.
Une grande aide : le livre de Wolfson sur les sources de Spinoza dans la philosophie juive, arabe et chrétienne du Moyen Age et dans celle de Descarte.
A bientôt, quand j'aurai l'impression (peut-être et même sûrement illusoire) d'avoir compris l'Ethique et de la relier à la recherche du bonheur et de la joie d'être et d'agir un jour à la fois :D [/url]


Retourner vers « Spinozisme pratique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité