L'idée de vérité. L'irrationnel. Le sens(cours)

Questions et débats touchant à la nature et aux limites de la connaissance (gnoséologie et épistémologie) dans le cadre de la philosophie spinoziste.
Avatar du membre
Andromalius
passe occasionnellement
passe occasionnellement
Messages : 17
Enregistré le : 06 mars 2005, 00:00
Localisation : France(Laon)

L'idée de vérité. L'irrationnel. Le sens(cours)

Messagepar Andromalius » 12 mars 2005, 10:49

:idea: Je mets à la disposition de ceux qui le souhaitent un cours sur la véritétiré du "Court traité de Philosophie" rédigé par Denis Huisman et André Vergez. Il n'est pas vraiment question de Spinoza dans le contenu de ce cours, c'est pourquoi, vous le trouverez si vous le désirez dans mon journal, l'article en question est"L'idée de vérité. L'irrationnel.Le sens".
Ah oui au fait c'est en conformité avec le programme de 1974 donc à lire avec attention et prudence :D .
Il n'en reste pas moins inintéressant :D

ps: j'apporterais régulièrement des choses au texte ,vu la taille qu'il prend dans le livre :wink:

Salutations générales :P :D :wink: [/b]
Dans la plus belle des mélodies il faut des chutes musicales

Avatar du membre
Andromalius
passe occasionnellement
passe occasionnellement
Messages : 17
Enregistré le : 06 mars 2005, 00:00
Localisation : France(Laon)

Messagepar Andromalius » 12 mars 2005, 16:05

Je tiens à m'excuser au près des lecteurs potentiels du cour sur la vérité dans mon journal :!:
En effet, le texte apparaît comme un bloc, sans aérations ni paragraphes qui étaient pourtant respectés lors de la rédaction. :oops:
Je vais faire tout mon possible pour réparer cet embêtement occasionel :!:
Merci de votre compréhension :D
Dans la plus belle des mélodies il faut des chutes musicales

Avatar du membre
Henrique
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 1144
Enregistré le : 06 juin 2002, 00:00
Localisation : France
Contact :

Messagepar Henrique » 13 mars 2005, 13:50

Salut Andromalius,
Je viens de faire une mise à jour complète du site sur le plan logciel, mais il y a peut-être des erreurs par ci par là. Je vois que c'est le cas avec le Journal. C'est un module qui normalement permet aux membres d'avoir leur espace personnel et donc d'y mettre ce qu'ils jugent utile pour eux, quitte à ce que d'autres en profitent si les entrées ont été publiques. Mais là je vois qu'il y a de multiples bugs, j'en ai réparé un mais ce n'est pas encore ça... Je n'ai plus le temps ce week end de voir cela. Au moins les textes s'affichent. Mais si c'est trop compliqué à réparer je verrai si cela vaut la peine de garder ce module qui prête à confusion pour certains.

Pour ce qui est du texte sur la vérité en lui-même, c'est une vulgarisation honnête du criticisme, il y aurait possibilité de la commenter d'un point de vue spinoziste, je verrai ça si je peux plus tard.

Avatar du membre
Andromalius
passe occasionnellement
passe occasionnellement
Messages : 17
Enregistré le : 06 mars 2005, 00:00
Localisation : France(Laon)

transfert du cours

Messagepar Andromalius » 13 mars 2005, 16:19

Suites aux problèmes rencontrés dans le journal,je me suis décidé à enfin mettre le cours sur le forum,et comme promis je l'augmenterai régulièrement.


Le cours commence ici,


L'idée de vérité. L'irrationnnel. Le sens

La conscience naive ne connaît que des choses et s’ignore elle-même comme conscience.
Par exemple, je dis spontanément : « Devant moi il y a une lampe, sous mes pieds il y a un tapis, sur le balcon il y a des fleurs ».
Je ne pense pas d’abord à l’acte à l’acte de mon esprit par lequel j’affirme tout cela ; mais ma pensée s’oublie, s’efface devant les choses qu’elle affirme.
La première démarche de l’esprit est donc ontologique.Elle affirme les choses, l’être, le « il y a ».

Cependant, je fais bien vite l’expérience de l’erreur. Par exemple, je me dis : « Il y a un moineau sur le balcon » ; je m’approche et ce n’est qu’un petit papier gris. Donc il n’y avait pas de moineau mais j’avais cru voir un moineau. J’avais cru…Ici ma pensée, d’abord tournée vers les choses, revient sur elle même ; je réfléchis sur ma connaissance, je me demande quelle est sa valeur. Cette deuxième démarche de l’esprit, c’est la démarche critique qui s’oppose à la démarche ontologique. Cessant d’affirmer l’objet, je reviens sur ma propre affirmation, je la mets en question, je m’interroge sur cet acte d’affirmer. Ce retour critique, cette réflexion sur ma propre pensée , son mécanisme, sa valeur m’incitent à formuler une théorie de la connaissance. Qu’est-ce que la vérité, y a-t-il seulement une vérité ? Y a-t-il des degrés de vérité ? Ces trois questions (d’ailleurs intimement liées) vont être ici examinées successivement.
-Nous nous demanderons d’abord quelle est la nature de la vérité, s’il y a des critères pour distinguer le vrai du faux, quelle définition de la vérité nous pouvons accepter.

-Ensuite nous examinerons si ces critères sont en fait applicables, s’il y a au moins une vérité que nous puissions atteindre, ou si nous devons, comme pensent les sceptiques y renoncer. C’est si l’on veut le problème de l’existence de la vérité.

-Enfin, si l’on reconnaît que la vérité est accessible, il reste à se demander s’il n’y a pas diverses sortes de vérités.
L’hypothèse d’un physicien ou d’un chimiste, soumise au verdict de l’expérience n’est pas du même ordre que l’interprétation d’un psychanalyste. La catégorie de rationalité (qui triomphe dans les sciences exactes) ne doit-elle pas être distinguée d’autres formes d’intelligibilité, et par exemple de la catégorie de sens (ou signification) propre aux disciplines « interprétatives », à l’herméneutique ?
Dans la plus belle des mélodies il faut des chutes musicales

Avatar du membre
Henrique
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 1144
Enregistré le : 06 juin 2002, 00:00
Localisation : France
Contact :

oui mais et toi ?

Messagepar Henrique » 14 mars 2005, 00:52

Il serait plus intéressant que tu nous dises ce que tu retiens de ce cours et ce que tu en penses par rapport à ce que tu comprends de Spinoza.

Note que le Journal est réparé et qu'avec I.E. tu as même désormais un petit éditeur de texte intuitif comme worpad, ce qui permet de faire de jolis textes. Bientôt un éditeur plus complet pour pouvoir facilement proposer des Documents ou des News (articles) de fond.


Retourner vers « La connaissance »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité