Les références de Spinoza (méthode)

Ce qui touche de façon indissociable à différents domaines de la philosophie spinozienne comme des comparaisons avec d'autres auteurs, ou à des informations d'ordre purement historiques ou biographiques.
Avatar du membre
Miam
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 941
Enregistré le : 28 févr. 2004, 00:00

Les références de Spinoza (méthode)

Messagepar Miam » 21 déc. 2005, 18:33

Je voudrais demander à la compagnie quelle peut être la pertinence des références des notions spinoziennes aux auteurs qui le précèdent.

Je prends comme exemple l'opposition de Ramond à Deleuze. Ce dernier se réfère à Scot pour alléguer la distinction formelle entre la substance et les attributs. Deleuze dit bien que Spinoza n'a sans doute jamais lu Scot, mais cela n'empêche pas cette référence. Pour Ramond, au contraire, cela l'interdit. Personnellement je pense que Spinoza a pu avoir accès à Scot par Heereboord (c'est le plus probable), d'autant que la référence à Scot quant à la distinction formelle apparaît dans les réponses cartésiennes aux objections aux Méditations. Il me semble probable que Spinoza ait eu accès à Scot, fut-ce par un intermédiaire oral, dans la mesure où il a lu très attentivement ces objections et réponses aux Méditations et a dû avoir quelque curiosité pour cette distinction formelle. Mais peut-être est-ce une erreur de ma part. Question de méthode. Car si l'on est réduit à la bibliothèque de Spinoza, force est de reconnaître qu'elle ne comporte pas d'ouvrage de scolastique chrétienne. Qu'en pensez-vous?

Miam

Retourner vers « Questions transversales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité