La Gestapo s'amène chez Kant

Questions philosophiques diverses sans rapport direct avec Spinoza. (Note pour les élèves de terminale : on ne fait pas ici vos dissertations).

Avatar du membre
Alexandre_VI
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 257
Enregistré le : 26 mai 2008, 00:00

La Gestapo s'amène chez Kant

Messagepar Alexandre_VI » 28 nov. 2010, 00:46

Un bon matin, durant la dernière guerre, des agents de la Gestapo se présentèrent chez Kant. Ce dernier ouvre et le dialogue s'engage:

AGENT 1: Kant, est-ce vrai que tu caches une famille de juifs dans ton grenier?
KANT: Eh bien oui, c'est vrai.
AGENT 1: Il avoue!
AGENT 2: C'est normal, c'est Kant. Il pense qu'il faut toujours dire la vérité et que le mensonge est absolument prohibé!
AGENT 1: Très bien. Vous autres, allez au grenier, et emparez-vous de Kant aussi.
KANT: Mais que faites-vous du devoir sacré que vous impose votre raison pratique?
AGENT 2: Blablabla

(Kant et les juifs furent expédiés dans un camp. Et c'est ainsi que Kant périt.)

Avatar du membre
dionysos
passe par là...
passe par là...
Messages : 8
Enregistré le : 12 sept. 2002, 00:00

kant et les principes

Messagepar dionysos » 28 nov. 2010, 14:55

Mon ancien prof de fac disait : pas de principes pousse au suicide , trop de principes pousse au suicide . Est ce applicable a ce cas?

Dionysos.

Avatar du membre
Alexandre_VI
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 257
Enregistré le : 26 mai 2008, 00:00

Messagepar Alexandre_VI » 28 nov. 2010, 21:42

Bonjour,

Oui, il y a quelque chose comme ça ici... Une morale aux principes trop rigides finit par être inhumaine.

Autrefois, l'Église catholique interdisait de tuer un foetus même si celui-ci menaçait de façon directe la vie de la mère*. Elle se basait sur ce principe: on ne peut faire un mal pour qu'en sorte un bien.

Dans sa version la plus extrême, ce principe interdisait que tuer le foetus même si le foetus et la mère devaient tous deux y passer.

Mais je crois que l'Église s'est assouplie aujourd'hui.

*Sauf dans le cas de grossesses ectopiques (hors de l'utérus).


Retourner vers « Questions de philosophie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité