14 résultats trouvés

par PifLeChien
17 sept. 2008, 18:38
Forum : Ethique, esthétique et Politique
Sujet : Robespierre et Spinoza
Réponses : 69
Vues : 217480

A hokousai, La réappropriation du la puissance du peuple par lui même n'est pas incompatible avec la "sienne" propre. Au contraire, il s'agit d'augmenter sa propre puissance en la conjuguant avec celle des autres (nombreux passages de l'Ethique à ce sujet), par la Raison commune, le partage de ce qu...
par PifLeChien
12 sept. 2008, 22:48
Forum : Ethique, esthétique et Politique
Sujet : Robespierre et Spinoza
Réponses : 69
Vues : 217480

[Exemple de langue de bois stalino -maoiste Mais c’est sur le peuple qu’ils doivent absolument s’appuyer pour distinguer le vrai du faux.] Il est vrai que le stalinisme commence lorsqu'on prétend penser à la place du peuple, fut ce pour le "vrai" (mais le stalinisme n'est pas seul en cause, c'est ju...
par PifLeChien
12 sept. 2008, 12:18
Forum : Ethique, esthétique et Politique
Sujet : Robespierre et Spinoza
Réponses : 69
Vues : 217480

Ce que dit cet article du "Grand soir" c'est qu'il n'y a pas de modèle de Révolution. Chaque situation est particulière car le temps de "demain, l'avenir meilleur" est révolu ... ... sauf peut être dans le monde occidental avec des prohètes comme Alain Minc, ce plagiat d'un livre sur Spinoza, qui ve...
par PifLeChien
11 sept. 2008, 10:27
Forum : Ethique, esthétique et Politique
Sujet : À quoi bon ?
Réponses : 91
Vues : 274731

Bonjour,
De tout cela, on réalise peut être, à quel point le mail est un reflet de nos affects, idée d'une affection du corps. Et à quel point le conflit intérieur, présent en tout conflit, est amplifié ici, où l'on tente de deviner ce que l'autre pense et imagine etc.
Cordialement,
PLC
par PifLeChien
10 sept. 2008, 22:54
Forum : Anthropologie
Sujet : Mort à la mort (Ethique IV 67)
Réponses : 6
Vues : 25845

Bonsoir, Mais si l'on ne pense "à rien moins que la mort" pour soi, alors il en est de même de la mort de l'autre non (sinon par un processus d'identification on penserait à sa propre mort aussi) ? Le médecin ou bien l'homme sage devrait donc agir pour le bien de l'autre (accroitre la puissance de l...
par PifLeChien
09 sept. 2008, 00:56
Forum : Anthropologie
Sujet : Mort à la mort (Ethique IV 67)
Réponses : 6
Vues : 25845

Ok autant pour moi, En fait j'avais en tête la traduction de R. Misrahi "L'homme libre ne pense à RIEN MOINS qu'à la mort (...)". Aujourd'hui ce "rien moins que" minimise la pensée de la mort par rapport à l'autre traduction. Mais en effet, tout cela ne veut pas dire que "l'homme libre" ne pense pas...
par PifLeChien
08 sept. 2008, 13:38
Forum : Anthropologie
Sujet : Mort à la mort (Ethique IV 67)
Réponses : 6
Vues : 25845

PROPOSITION LXVII

La chose du monde a laquelle un homme libre pense le moins, c'est la mort, et sa sagesse n'est point la méditation de la mort, mais de la vie.

donc l'homme libre ne souhaite pas "la mort de la mort", mais il ne pense pas à la mort, ce qui est différent ..
par PifLeChien
08 sept. 2008, 01:09
Forum : Ethique, esthétique et Politique
Sujet : À quoi bon ?
Réponses : 91
Vues : 274731

Bonsoir, Je ne suis pas sur que la sage que tu cites soit Spinoza. Car, de nombreux passages de l'Ethique même font référence à l'émulation collective et nécessaire enttre les humains, sur le chemin de la Raison. D'autre part, "Tout ce que dans la Nature, nous jugeons être un mal (...) il nous est p...
par PifLeChien
07 sept. 2008, 15:50
Forum : Ethique, esthétique et Politique
Sujet : À quoi bon ?
Réponses : 91
Vues : 274731

Bonjour, Spinoza nous invite à composer avec les autres corps par une connaissance adéquate des affects. Et lorsque nous subissons les affections dues à la pollution, nos affects de nous tiennent ils pas en alerte, que quelque chose dans notre rapport aux choses, au monde, nous a réduit à l'impuissa...
par PifLeChien
06 sept. 2008, 18:19
Forum : Ethique, esthétique et Politique
Sujet : À quoi bon ?
Réponses : 91
Vues : 274731

(suite) Je suis convaincu qu'en se plaçant sous le signe de la multiplicité des attributs de la substance, de l'individu humain défini en tant que mode, la pensée de Spinoza peut contribuer à réveiller les consciences, à propulser de nouveaux modes d'être. Je songe par exemple à l'écologie. Spinoza ...

Aller à la recherche avancée