39 résultats trouvés

par infernus
10 oct. 2007, 13:07
Forum : Actualités
Sujet : Spinoza raconté aux petits nenfants
Réponses : 34
Vues : 88044

« A quoi bon ? Pourquoi l'humanité, force mécanique déterminée parmi d'autres, sans futur, sans mission particulière, persévèrerait-elle dans son être ? » « A quoi bon ? » Précisément parce que force (on ne voit pas trop ce que voudrait dire « mécanique », si véritablement une idée digne de ce nom p...
par infernus
30 août 2007, 18:40
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : "parallélisme" et communication
Réponses : 29
Vues : 29923

A Hokusai, qui écrit : « C’est la causalité transversale qui est posée comme deus ex machina ou vertu dormitive ou que sais-je d’efficience comme pétition de principe. » La causalité « transversale » paraît pourtant intuitivement être une explication plus naturelle, spontanée, fût-elle forgée par vi...
par infernus
16 août 2007, 20:43
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : "parallélisme" et communication
Réponses : 29
Vues : 29923

A Asche, qui écrit : « Si je peux me permettre, nous sommes en mesure d'expliquer comment une idée peut être partagée entre plusieurs personnes, en supposant que le corps peut déterminer l'esprit (personnellement, c'est ma position, et je tiens l'inverse pour impossible), mais il s'agit ici de l'exp...
par infernus
16 août 2007, 18:31
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : "parallélisme" et communication
Réponses : 29
Vues : 29923

A Louisa, Je ne pense pas qu’il soit besoin de trouver quelque passage dans l’œuvre de Spinoza qui exprime l’idée que l’idée d’un homme puisse avoir quelque effet sur l’esprit d’un autre. L’écriture d’un traité philosophique présuppose évidemment l’intériorisation d’une telle vérité. Enfin, si vous ...
par infernus
16 août 2007, 13:00
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : "parallélisme" et communication
Réponses : 29
Vues : 29923

Louisa écrit : « Je crois qu'il faut distinguer l'idée ayant pour objet le mouvement corporel déclenché par la lecture physique du mot 'cercle', et l'idée ayant pour objet le cercle. Cette dernière idée ne peut qu'être composée, et donc contenir notamment l'idée ayant l'affection de mon oeil par le ...
par infernus
05 avr. 2007, 23:23
Forum : Lecture lente du T.R.E.
Sujet : tre §1 (de l'expérience au désir de la joie)
Réponses : 59
Vues : 103839

Oui, Hokusai, ironisez donc contre ce brave Faun, à la manière d’un Voltaire à qui prend l’envie de marcher à quatre pattes après la lecture du deuxième discours de Rousseau ; oui, Bardamu, vénérez donc la technico-économie qui vous permet chaque jour d’avoir dans votre assiette, cette prodigieuse b...
par infernus
18 août 2005, 22:32
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : Deleuze et les corps les plus simples
Réponses : 21
Vues : 17610

A Miam, Vous dites : « . Les « degrés d’intensité » sont séparés des corps existants extensivement selon leur rapport interne de mouvement. […]Deleuze sépare ce qui est formellement « compris » dans l’attribut et ce qui est actuel extensivement »[…] Singulier procédé, pour une pensée de l’immanence,...
par infernus
17 mai 2005, 17:31
Forum : Questions de philosophie
Sujet : Commentaires de l'article "Fondements spinozistes ...&a
Réponses : 8
Vues : 4732

La passionnée et passionnante discussion entre Henrique et Bardamu quant à leurs opinions sur la constitution européenne en rapport avec le spinozisme me donne matière à penser. Tous deux connaissent largement assez la pensée de Spinoza pour pouvoir s’accorder sur les articulations conceptuelles du ...
par infernus
28 févr. 2005, 13:11
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : comment passe-t-on de l'un au multiple?
Réponses : 6
Vues : 5618

Le concept d’expression est en effet primordial pour comprendre Spinoza, mais je pense que la question de Yves n’est pas si facile à évincer. Il est vrai que la substance spinoziste n’a plus rien à voir avec la substance aristotelo-thomiste, qui était conçue comme le substrat subsistant par delà les...
par infernus
17 nov. 2004, 23:06
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : Deïsme et Panthéïsme
Réponses : 23
Vues : 22932

Je viens d’ouvrir l’Ethique , chose que je n’avais pas faite depuis longtemps, me contentant des commentateurs. Et je m’aperçois que la première proposition de la première partie me pose problème : Spinoza dit : la substance est antérieure par nature à ses affections . La « démonstration » reposant ...

Aller à la recherche avancée