12 résultats trouvés

par Crosswind
14 juin 2019, 10:15
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : Cause de soi, une mauvaise traduction ?
Réponses : 16
Vues : 1465

Re: Cause de soi, une mauvaise traduction ?

Je précise que les théories scientifiques ne démontrent aucune ontologie : un électron n'est pas un objet persistant doté de caractéristiques particulières. L'électron, et l'ensemble du zoo quantique, sont des entités mathématiques que le langage courant hypostasie indûment. Lorsque, dans une chambr...
par Crosswind
12 juin 2019, 15:23
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : La substance
Réponses : 4
Vues : 598

Re: La substance

Bonjour ! Je me permets de renvoyer à la discussion que nous avons eue ici Dont la conclusion fut : (H/I-1) : Si une chose cause de soi existait, c-à-d une chose qui par essence ne pourrait qu'exister, alors la conception que l'on aurait de sa nature, dans l'hypothèse (H/I-2) où cette nature nous se...
par Crosswind
16 janv. 2019, 11:23
Forum : Lecture de l'Ethique
Sujet : Ethique I : Definition IV
Réponses : 1
Vues : 940

Re: Ethique I : Definition IV

Bonjour et bonne année à toutes et tous.

Je me permets de ramener à la conscience cette série de fils.

Une bonne âme pourrait-elle m'aider à poursuivre ma compréhension de ce bon Spinoza?

Merci…
par Crosswind
11 sept. 2018, 22:19
Forum : Lecture de l'Ethique
Sujet : Ethique I : Definition IV
Réponses : 1
Vues : 940

Ethique I : Definition IV

Définition IV "Par attribut, j'entends ce que l'entendement perçoit de la substance comme constituant son essence" . La substance n'étant pas encore clairement définie pour moi, cette quatrième définition commence en douceur. Ici, de nouveaux termes font leur apparition : - Premièrement, ...
par Crosswind
11 sept. 2018, 17:29
Forum : Lecture de l'Ethique
Sujet : Ethique I, définition III
Réponses : 2
Vues : 538

Re: Ethique I, définition III

En ce qui concerne la contradiction, je nous renvoie vers mon message sur le fil consacré à la définition II. Mais retenons l'idée de cohérence, qui en soi reste efficace, pour peu que l'on motive le constat d'incohérence le cas échéant (et donc par cette justification reconnaître une certaine forme...
par Crosswind
11 sept. 2018, 15:51
Forum : Lecture de l'Ethique
Sujet : Ethique I, définition II
Réponses : 2
Vues : 507

Re: Ethique I, définition II

Merci. J'appliquerai pour cette définition II le même procédé que celui emprunté pour la première : l'expression "finie en son genre" est le syntagme qui vise les choses limitées par d'autres de même nature. Me reste alors à comprendre le terme "nature". Vous disiez, dans votre p...
par Crosswind
11 sept. 2018, 14:09
Forum : Lecture de l'Ethique
Sujet : Ethique I, définition I
Réponses : 6
Vues : 1785

Re: Ethique : définition I

Je m'astreints à comprendre les écrits de Spinoza en les ramenant au contexte qui était le sien, dans les années 1700 à Amsterdam. Il est clair que bien des notions de l'époque ont, depuis, sous les coups de butoir assénés par les sciences, ou la pensée philosophique, évolué et que, désormais, on ne...
par Crosswind
30 août 2018, 10:18
Forum : Lecture de l'Ethique
Sujet : Ethique I, définition III
Réponses : 2
Vues : 538

Ethique I, définition III

Définition III "Par SUBSTANCE, j'entends ce qui est en soi et est conçu par soi, c'est-à-dire ce dont le concept n'a pas besoin du concept d'une autre chose, duquel il doive être formé." . Ici les choses se corsent. Que diable entend Spinoza par "concept"? Comment comprendre cet...
par Crosswind
30 août 2018, 09:42
Forum : Lecture de l'Ethique
Sujet : Ethique I, définition I
Réponses : 6
Vues : 1785

Re: Ethique : définition I

Parfait. Je laisse tomber toute considération de dualisme à ce stade des définitions, pour ne retenir que les deux hypothèses. Mais deux pensées me chatouillent encore, pour clôturer je pense cette définition I : - S'il use du mot "cause" (du moins est-ce ainsi que son texte latin est trad...
par Crosswind
29 août 2018, 20:46
Forum : Lecture de l'Ethique
Sujet : Ethique I, définition II
Réponses : 2
Vues : 507

Ethique I, définition II

Définition II "Cette chose est finie en son genre, qui peut être limitée par une autre de même nature. Par exemple, un corps est dit fini, parce que nous en concevons toujours un autre plus grand. De même, une pensée est limitée par une autre pensée. Mais un corps n'est pas limité par une pens...

Aller à la recherche avancée