157 résultats trouvés

par Ulis
30 déc. 2010, 09:14
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : être et devenir dans la pensée de Spinoza
Réponses : 135
Vues : 158949

Louisa a dit C'est pourquoi l'éternité de l'essence singulière d'un mode ne peut pas dépendre de son existence ou non dans le temps. Pour Spinoza, la substance "déroule" son éternité, les modes naissent de causes antérieures, ils ont donc existé ou bien existent. Dieu n'anticipe pas la connaissance ...
par Ulis
30 déc. 2010, 08:54
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : être et devenir dans la pensée de Spinoza
Réponses : 135
Vues : 158949

@Hokousai
C'est d'ailleurs pour ça que Spinoza n'est ni athée ni matérialiste

Je ne suis pas matérialiste par nature mais par décret.
Néanmoins, Spinoza nous réunit, n'est-ce pas toute la puissance de cette philosophie d'accepter des lectures si diverses ?
par Ulis
29 déc. 2010, 21:47
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : être et devenir dans la pensée de Spinoza
Réponses : 135
Vues : 158949

@Hokousai On ne sait pas chez Spinoza pourquoi un organisme nait se développe et meurt . La raison en est rapportée aux causes extérieures . La seule puissance de l'individu est son conatus mais de mon point de vue ce conatus est indifférencié. C'est un effort qui ne porte aucune information sur la ...
par Ulis
29 déc. 2010, 21:06
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : être et devenir dans la pensée de Spinoza
Réponses : 135
Vues : 158949

@Hokousai Pour moi quand ils n'existent plus (qu'ils ne sont plus réels ) les modes ne conservent aucune espèces de réalité éternelle . Je crois que Spinoza serait d'accord car pour lui seule l'essence des modes (qui existent ou ont existé) est éternelle Par contre, la citation de Louisa semble supp...
par Ulis
29 déc. 2010, 08:50
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : être et devenir dans la pensée de Spinoza
Réponses : 135
Vues : 158949

Cher Hokousai C'est un effort qui ne porte aucune information sur la croissance et la décroissance de l'individu . Et pour moi c'est un défaut majeur du spinozisme . La puissance en exercice du mode le fait croître, en croissant, le mode s'affronte crescendo aux causes extérieures, il finit par être...
par Ulis
29 déc. 2010, 08:21
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : être et devenir dans la pensée de Spinoza
Réponses : 135
Vues : 158949

Cela lui a obligé de donner un nouveau sens au terme "actuel", au lieu de pouvoir adopter le sens aristotélicien du terme. Est désormais appelé "actuel" non seulement ce qui existe dans le temps, mais aussi tout ce qui existe de toute éternité en Dieu (E5P29 scolie, notamment). C'est-à-dire toute e...
par Ulis
28 déc. 2010, 16:54
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : être et devenir dans la pensée de Spinoza
Réponses : 135
Vues : 158949

@aldum je n'ai pas lu Severac, mais, sans préjudice de la réponse de Louisa, il me semble que le refus de l'idée de potentiel chez Spinoza, comme il est interprété parfois, est dû à un sens attribué, dans ce cas, proche de « virtualité », considérée comme une puissance jamais actualisée. Il me sembl...
par Ulis
27 déc. 2010, 21:50
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : être et devenir dans la pensée de Spinoza
Réponses : 135
Vues : 158949

@Louisa Mais je pense que Pascal Sévérac a raison lorsqu'il montre qu'il n'y a pas de "potentiel" chez Spinoza. Dans ce cas, tout devenir est devenir autre, on ne "réalise" jamais l'une ou l'autre potentialité "toujours déjà là". Pardonnez mon grain de sel mais il vous a été "démontré" antérieuremen...
par Ulis
11 nov. 2010, 09:24
Forum : L'ontologie spinoziste
Sujet : Le parallélisme corps-pensée (à Paul Herr et amis)
Réponses : 6
Vues : 17904

Il n'y a pas de théorie purement matérialo-biologique de la douleur parce que la notion de douleur n'a pas de sens en dehors d'un ressenti. Est-il besoin d'une théorie matérialo-biologique de la douleur ? Et pourquoi n'a-t-elle pas de sens en dehors d'un ressenti ? Généralement, la douleur ne vient...
par Ulis
19 oct. 2010, 12:34
Forum : Spinozisme pratique
Sujet : Spinoza et les sciences sociales
Réponses : 33
Vues : 130019

Cher Henrique, Je partage l'essentiel de votre discours sauf j'ai parfois été assez déçu par la platitude des interprétations de Moreau, Moi aussi, au début de ma fréquentation du séminaire de Moreau, j'étais frappé par, ce que moi, je qualifierais "de froideur" à l'égard de Spinoza. Puis j'ai const...

Aller à la recherche avancée