50 résultats trouvés

par platoche
21 août 2006, 11:09
Forum : Actualités
Sujet : Le Philosophe, spécialiste de Spinoza, Robert Misrahi publie
Réponses : 7
Vues : 23229

J'ai cru comprendre que les éminents représentants de la singularité juive ( en tout cas rabbinique ) comme la plupart des chrétiens d'ailleurs, n'ONT initialement pas accepté la pensée de spinoza en lui infligeant à l'époque un chatiement exemplaire d'exclusion de la communauté. Est ce donc raison...
par platoche
18 août 2006, 17:53
Forum : La connaissance
Sujet : le Dieu de Spinoza est un Jéhovah très amélioré...
Réponses : 34
Vues : 100641

Marrant, le raisonnement d'Antrax. Il mériterait de figurer à titre d'exemple dans l'appendice du livre I.

Il serait de interessant de comprendre comment on arrive à ce type de discours, quelles causes ont conduit à ces effets ? Peux-tu stp nous décrire ton parcours, Antrax ?
par platoche
10 juil. 2006, 14:15
Forum : Questions transversales
Sujet : l 'acte volontaire
Réponses : 7
Vues : 6024

Re: l 'acte volontaire

Bonjour, Je voudrais réagir à la réflexion d'Hokusai, et notamment : C’est parce qu’il est contre intuitif de ne pas se penser comme cause de l’acte volontaire hokousai C'est contre-intuitif ? Et alors ? En quoi l'intuition prouve-t-elle quoi que ce soit ? Si vous vous fiez à votre intuition, pensez...
par platoche
27 juin 2006, 11:46
Forum : Questions de philosophie
Sujet : Vers une affirmation cohérente du scepticisme
Réponses : 71
Vues : 28290

Bonjour, Cette thèse s'applique parfaitement aux sciences : une "vérité" découverte n'est vraie que tant qu'elle n'est pas remise en cause par une autre découverte. Et ceci sans fin. Du coup, toute vérité y est relative. En philosophie, la relativité d'une vérité est éventuellement contestable, comm...
par platoche
26 juin 2006, 22:27
Forum : Questions de philosophie
Sujet : Vers une affirmation cohérente du scepticisme
Réponses : 71
Vues : 28290

Si Spinoza a nommé son oeuvre majeure "L'Ethique" c'est certainement, vous me l'accorderez, pour en faire une distinction avec la Morale, supposée universelle et transcendante. Nous avons là l'argument classique des religieux, le fameux "Si Dieu n'existe pas, alors tout est permis" de Dostoievski. O...
par platoche
26 juin 2006, 12:11
Forum : Questions de philosophie
Sujet : Vers une affirmation cohérente du scepticisme
Réponses : 71
Vues : 28290

Bonjour, Que vient donc faire le Dieu de Spinoza dans un débat sur le scepticisme ? Que vous opposiez aux sceptiques un Dieu agissant avec conscience et détenteur d'une vérité morale, je comprendrais tout à fait : étant athée, j'y verrais là la source même de nos écarts de points de vue. Mais le Die...
par platoche
20 juin 2006, 17:43
Forum : Questions de philosophie
Sujet : Vers une affirmation cohérente du scepticisme
Réponses : 71
Vues : 28290

Toutes les idées, en tant qu'elles sont rapportées à Dieu sont vraies (II 32) car elles conviennent alors derechef à leur objet (définition de l'idée vraie), dans la seule mesure où toute idée est une idée de Dieu, au sens à la fois subjectif et objectif de ce génitif, puisque Dieu se connaît lui-m...
par platoche
20 juin 2006, 13:56
Forum : Questions de philosophie
Sujet : Vers une affirmation cohérente du scepticisme
Réponses : 71
Vues : 28290

Bonjour, J'ai l'impression que le serpent se mord la queue dans le raisonnement sur les idées vraies. Ainsi, une idée serait vraie dès lors que je la perçois comme claire et distincte. Mais la perception est déjà un jugement. Cela revient à dire qu'une idée est vrai si je la perçois comme vraie, don...
par platoche
15 juin 2006, 17:17
Forum : Questions de philosophie
Sujet : Vers une affirmation cohérente du scepticisme
Réponses : 71
Vues : 28290

Je ne me retrouve pas dans cette définition.

Par ailleurs, je doute que la politesse ("la plus petite des vertus") soit la seule chose qui ait manqué aux nazis, à Staline ou aux inquisiteurs, plein de cette certitude et méprisants envers les sceptiques, qualifiés de faibles.
par platoche
14 juin 2006, 22:14
Forum : Questions de philosophie
Sujet : Vers une affirmation cohérente du scepticisme
Réponses : 71
Vues : 28290

Bonsoir, "En général, quand on avance des critiques contre les sceptiques, le problème est, comme je pense l'avoir montré, que ces critiques ne visent pas les sceptiques ; et pour cause : les sceptiques sont peut-être les premiers à avoir critiqué ce que nous, nous appelons à tort scepticisme. " San...

Aller à la recherche avancée