100 résultats trouvés

par vieordinaire
20 juin 2008, 12:51
Forum : Spinozisme pratique
Sujet : 2p7, essence, chose singuliere, et modes
Réponses : 7
Vues : 31305

Chere Louisa. Je vous remercie pour l'approfondissement de votre point de vue. Je ne suis pas d'accord avec vous. Malheureusement, mes obligations presentes ne me permettent de pouvoir approfondir nos divergences (voyage). J'aimerais seulement ajouter que selon moi vous sous-estimez la porte et la s...
par vieordinaire
19 juin 2008, 21:34
Forum : Questions de philosophie
Sujet : L'homme n'existe pas
Réponses : 183
Vues : 107517

"c'est ce qu'on peut lire SEULEMENT quand on ne lit PAS littéralement, quand on ne tient pas compte de chaque mot. Si tu identifies l'essence de Dieu et l'éternité, tu laisses tomber le quatenus, le "en tant que". Considérer une chose x en tant qu'elle est y, cela n'implique nullement que x est ide...
par vieordinaire
19 juin 2008, 20:55
Forum : Questions de philosophie
Sujet : L'homme n'existe pas
Réponses : 183
Vues : 107517

"une lecture littérale du texte" Une lecture litterale n'est pas evidence et surtout pas dans le cas de Dieu. Au contraire, une lecture litterale de L'Ethique va bien souvent mener son lecteur dans un cul de sac (rempli de contradictions). Par exemple: "L'éternité est l'essence même de Dieu" (en ta...
par vieordinaire
19 juin 2008, 15:23
Forum : Questions de philosophie
Sujet : L'homme n'existe pas
Réponses : 183
Vues : 107517

"Je ne vois toujours pas ce qui te fait faire d'une propriété une chose." Je n'ai jamais fait cela. Vous dispositions (intellectuelles ou pas) ne vous permettent d'attendre ce que j'essaie de dire. Nous approchons les memes textes de l'Ethique sous des angles et avec des dispositions (lesquelles n'...
par vieordinaire
19 juin 2008, 02:14
Forum : Questions de philosophie
Sujet : L'homme n'existe pas
Réponses : 183
Vues : 107517

Comment comprends-tu à la fin de E5p36 scolie : "une preuve tirée de l'essence de chaque chose particulière" ? Je crois qu'il est important de considerer les extraits suivants: "L'éternité est l'essence même de Dieu, en tant que cette essence enveloppe l'existence nécessaire (par la Déf. 8, part. 1...
par vieordinaire
19 juin 2008, 02:06
Forum : Questions de philosophie
Sujet : L'homme n'existe pas
Réponses : 183
Vues : 107517

"l'objet de la perception/connaissance, ce sont bel et bien ... les choses. " "Il est de la nature de la raison de percevoir les choses sous la forme de l'éternité " "Or, cette nécessité des choses, la raison la perçoit selon le vrai (par la Propos. 41, partie 2), c'est-à-dire (par L'Axiome 6, part...
par vieordinaire
19 juin 2008, 01:07
Forum : Questions de philosophie
Sujet : L'homme n'existe pas
Réponses : 183
Vues : 107517

Et ma réponse a été : sescho a écrit: Mais je suis d'accord avec cela. Le seul problème est que cela ne prouve pas pour autant (il suffit de relire ton passage) que nous connaissons adéquatement les choses singulières. "Plus nous connaissons de choses singulières" ne veut pas dire "plus nous connai...
par vieordinaire
19 juin 2008, 00:45
Forum : Spinozisme pratique
Sujet : connaissance du 3éme genre
Réponses : 77
Vues : 155820

" Il est de la nature de la raison de percevoir les choses sous la forme de l'éternité." 2p44c2 " qu'elle est déterminée intérieurement, c'est-à-dire par l'intuition simultanée de plusieurs choses, à comprendre leurs convenances, leurs différences et leurs oppositions ; car chaque fois qu'elle est ...
par vieordinaire
17 juin 2008, 20:33
Forum : Questions de philosophie
Sujet : L'homme n'existe pas
Réponses : 183
Vues : 107517

Merci beaucoup pour les commentaires. La traduction anglaise ne m'avait pas vraiment permise de faire le lien (bien que je me souviens que Curley a une footnote sur cette expression; je vais la relire ce soir). Merci pour les citations: je ne suis pas d'accord avec plusieurs tangentes de vos analyse...
par vieordinaire
17 juin 2008, 17:34
Forum : Questions de philosophie
Sujet : L'homme n'existe pas
Réponses : 183
Vues : 107517

"Par choses singulières, j'entends les choses qui sont finies et ont une existence déterminée." C'est assez simple. " Si leur singularité se caractérise par un degré de puissance, elles gardent le même degré de puissance quand elle ne sont qu'en Dieu, sans durer, Dieu étant précisément l'ensemble in...

Aller à la recherche avancée