[Livre] Être heureux avec Spinoza

Questions touchant à la mise en pratique de la doctrine éthique de Spinoza : comment résoudre tel problème concret ? comment "parvenir" à la connaissance de notre félicité ? Témoignages de ce qui a été apporté par cette philosophie et difficultés rencontrées.
Avatar du membre
nepart
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 172
Enregistré le : 07 déc. 2007, 00:00

[Livre] Être heureux avec Spinoza

Messagepar nepart » 24 oct. 2008, 03:27

Bonjour,

Après 1 bon mois d'absence je suis de retour. :)

Rassurez-vous, je suis toujours dans le bain, et ce grâce à un livre:

Être heureux avec Spinoza, B.THOMASS


Ce livre est le premier livre d'une collection "Vivre en philosophie", et je trouve que c'est vraiment un bon livre pour les vrais débutants.

Il y a à la fin de chaque chapitre, une pause "Philo action" qui cherche à nous faire appliquer ce que l'on vient d'apprendre et les nouveaux concepts sont biens introduits. J'ai personnellement mieux compris la connaissance du 3eme genre.

Seul hic, le prix 14€, cher pour un livre de poche, mais le bonheur n'a pas de prix :D[/b]

Avatar du membre
Louisa
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 1725
Enregistré le : 09 mai 2005, 00:00

Messagepar Louisa » 24 oct. 2008, 03:37

Bonjour Nepart,

re-bienvenue ici ... :D

Je n'ai lu pour l'instant que le début de ce livre, mais j'ai également l'impression qu'il est excellent, même pour ceux qui lisent déjà depuis quelque temps Spinoza, car il aborde les concepts de façon très "pratique", ce qui est comme une bouffée d'air par rapport au "corpus" de commentaires du spinozisme, qui en général restent très théoriques, et peut-être, par là même, pas tout à fait spinoziste (non pas parce que le spinozisme serait "anti-théorie", mais plûtot parce qu'à mon sens il a autant besoin d'"exercices pratiques" que d'un véritable approfondissement "théorique"' des concepts pour pouvoir être compris et avoir une certaine "efficacité...) .
L.

Avatar du membre
phoenlx
passe par là...
passe par là...
Messages : 5
Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:00

Messagepar phoenlx » 15 nov. 2008, 11:09

Pour ma part je me le suis procuré cette semaine et je confirme son excellent niveau, maintenant je ne suis peut-être pas très objectif car je me considère justement pas mal comme "débutant en spinozisme" (même si c'est une philosophie qui m'attire depuis des années)

J'aime beaucoup son approche concrête en tout cas, et en le lisant énormément de choses, de situations de ma vie réelles me reviennent en mémoire et il en est certaines (notamment des imbroglio sentimentaux pas possibles) que j'ai réussi à "analyser" grâce à lui pour la première fois ; Tous les soirs je le lis un peu et j'ai l'impression d'éprouver ensuite une espèce de joie sereine (au moins pour quelques temps) Comme Louisa, je pense que c'est à ça aussi que doit servir le spinozisme. Un livre que je conseille aussi à tous les débutants (voire aux autres !! )

Avatar du membre
survoje
passe par là...
passe par là...
Messages : 14
Enregistré le : 21 nov. 2005, 00:00

Messagepar survoje » 15 nov. 2008, 15:57

phoenlx a écrit : Un livre que je conseille aussi à tous les débutants (voire aux autres !! )


Moi aussi :D !

Autre livre qu'on peut conseiller (maintenant c'est mon réflexe de visiter l'éventuel rayon "Spinoza" dans les librairies :oops: ) : "Spinoza La décision de soi" de Pierre Zaoui. A priori (lecture en cours) moins facile que le précédent mais j'y ai déjà trouvé matière à réflexion (et je n'en suis qu'à la page 106 !!!)

Krishnamurti
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 403
Enregistré le : 22 juin 2002, 00:00

Messagepar Krishnamurti » 16 nov. 2008, 01:38

C'est incroyable tout ce qu'on peut lire sur Spinoza. A croire qu'on reporte toujours sa lecture véritable. 8-)


Mode d'emploi
http://tinyurl.com/6yw9z9

Avatar du membre
Glacier_ardent
passe par là...
passe par là...
Messages : 6
Enregistré le : 15 nov. 2008, 00:00

Messagepar Glacier_ardent » 16 nov. 2008, 06:14

Bonjour Amis,
Je suis Alain, je suis un fil comme un chemin se déroulant, celui de ma Vie, que je sais éternelle, omettant d'y mettre une Majuscule, par humilité. Je n'ai pas lu Spinoza et pourtant je le connais, et reconnaissez que l'on se sent tous et toutes, Amis de cet Homme.
Je suis un "penseur Actif", aussi loin que je me souvienne. J'ai rencontré Spinoza par d'autres amis, alors que terminant un certificat d'Enseignement Professionnel, deux de mes professeurs, pas 1, mais 2, me firent remarquer que j'étais un "spinoziste"... à l’époque, je fus plus intéressé par le verbe que l'adjectif.
Bijoutier-joaillier puis Enseignant de ce fantastique Métier, J'ai vu et participé au "dévoilement" du potentiel énergétique de la Volonté.
Atelier sans être "laboratoire", ce microcosme reconstitué, jouait avec les proportions de façon naturelle, Créativité-Technique. Émotions-Discipline. Soudure=Unité...bref, agir tout en se responsabilisant, permettant ainsi d'expérimenter l'Actualisation ; car tout se poursuit dans l'expérimentation, à la condition, vous en conviendrez, qu'on en tire des leçons…adéquates.
Je vous remercie à l'avance de me recevoir parmi vous, conscient, bien entendu, que ce Site n'ait nullement pour vocation d'y instaurer un "ésotérisme" sectaire ; Spinoza n'apprécierait pas.
Mon pseudo est un clin d'œil complice à la Retenue, qui occasionne parfois la Réflexion...il m'aura fallut 57 années pour comprendre la parabole de "la Gifle", comprendre que ce message s'adresse, encore de nos jours, en premier lieu, à celui qui s'apprête à gifler l'autre joue, que celui qui la lui tend...

Prononçons-nous sur l’Actualisation, concernant l’Éveil à la philosophie, touchant les nouvelles générations ; pourquoi et comment innover ?
Je viens d’arriver, laissez-moi m’adapter aux nouvelles technologies et je vous reviendrai sur ce débat, qui s’effectue déjà, me dit-on, repoussant l’adage, que l’ « on ne fait pas pousser les fleurs en tirant dessus »…et puis, après tout, le terreau peut être enrichi…plutôt qu’appauvri par d’éventuels mépris.


... Peut-on encore dire que Gilles Deleuze est mort ?
...j'y vois une aberration.

Votre Ami, Alain.

PS : Pour les devenus malvoyants comme moi, je vous suggère Les livres audio « /à voix haute », des Éditions Gallimard.
J’ose un titre, « Gilles Deleuze -Spinoza : immortalité et éternité » (Double CD)
…un moment d’anthologie. NB[/b][/size][/size][/size[size=18]

Krishnamurti
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 403
Enregistré le : 22 juin 2002, 00:00

Messagepar Krishnamurti » 21 nov. 2008, 01:41

Je n'ai pas résisté à la curiosité. Je viens de le parcourir. Joli petit livre, accessible à un collégien, qui démontre qu'il n'est pas nécessaire de se prendre la tête pour comprendre Spinoza et aussi, qu'une fois qu'on la compris (ainsi que n’importe quelle autre sagesse), on ne ferra pas pour autant la pluie et le beau temps.

Les limites pratiques évoquées à la page 83 restent pour moi un énorme problème. :)


Retourner vers « Spinozisme pratique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité