Les démonstrations évidentes?! (exemple: E1P1)

Questions et débats touchant à la conception spinozienne des premiers principes de l'existence. De l'être en tant qu'être à la philosophie de la nature.
Règles du forum
Cette partie du forum traite d''ontologie c'est-à-dire des questions fondamentales sur la nature de l'être ou tout ce qui existe. Si votre question ou remarque porte sur un autre sujet merci de poster dans le bon forum. Merci aussi de traiter une question à la fois et d'éviter les digressions.
aldo
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 473
Enregistré le : 13 janv. 2015, 11:33

Re: Les démonstrations évidentes?! (exemple: E1P1)

Messagepar aldo » 07 mars 2017, 11:15

hokousai a écrit :La première instance c'est "JE suis conscient de l' être" ( d' être conscient ) c'est à dire d' être MOI conscient.
Antérieurement logiquement à toute investigations théoriques qui me diraient ce comment je le suis.

Chez Descartes peut-être...
Mais je vous laisse poursuivre (dans le fil)

Avatar du membre
hokousai
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 4082
Enregistré le : 04 nov. 2003, 00:00
Localisation : Hauts de Seine sud

Re: Les démonstrations évidentes?! (exemple: E1P1)

Messagepar hokousai » 07 mars 2017, 12:24

à aldo

si tu veux une idée de ces questions là
Dans le sens où je me les pose
il y a cet article http://books.openedition.org/editionscnrs/7363

J' adhère en grande partie à ce que pensait William James ( qui se réfère à Berkeley comme grand ancêtre ).

Le problème dans le Spinozisme est dans le dit "parallélisme" et la distinction des attributs .
James est très critique envers Spinoza, car savoir si on peut sauver Spinoza d' un certain dualisme ? C'est ça le problème.

Les commentateurs spinozistes actuels ont énormément de difficultés à se sortir de cette question.
Toute la communauté philosophique éprouve d' énormes difficultés. :?

Il ne s'agit pas d'un faux problème.
Pour une intelligence artificielle c'est un faux problème, mais pas pour moi qui suis conscient.


Retourner vers « L'ontologie spinoziste »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités