Spinoza prouve l'existence des licornes

Questions et débats touchant à la conception spinozienne des premiers principes de l'existence. De l'être en tant qu'être à la philosophie de la nature.
Règles du forum
Cette partie du forum traite d''ontologie c'est-à-dire des questions fondamentales sur la nature de l'être ou tout ce qui existe. Si votre question ou remarque porte sur un autre sujet merci de poster dans le bon forum. Merci aussi de traiter une question à la fois et d'éviter les digressions.
Avatar du membre
YvesMichaud
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 257
Enregistré le : 03 avr. 2003, 00:00
Localisation : Québec
Contact :

Spinoza prouve l'existence des licornes

Messagepar YvesMichaud » 08 juil. 2005, 19:44

Chers amis,

Utilisons la logique spinoziste pour prouver l'existence des licornes en neuf étapes.

1. Ce qui n'existe pas est moins puissant que ce qui existe.

2. Un grain de poussière existe.

3. Donc, ce qui n'existe pas est moins puissant qu'un grain de poussière.

4. Or, une licorne est plus puissante qu'un grain de poussière par définition.

5. Mais si la licorne n'existait pas, elle serait moins puissante qu'un grain de poussière.

6. Donc elle serait à la fois plus puissante et moins puissante qu'un grain de poussière.

7. Ce qui est une contradiction.

8. Donc l'hypothèse «si la licorne n'existait pas» est à rejeter.

9. Donc la licorne existe.

Avatar du membre
Faun
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 421
Enregistré le : 25 oct. 2004, 00:00

Messagepar Faun » 08 juil. 2005, 20:37

"Or, une licorne est plus puissante qu'un grain de poussière par définition. "

La licorne n'est pas plus puissante qu'un grain de poussière, puisque le grain de poussière existe, et que la licorne, par définition, n'existe pas.

On ne comprend rien à Spinoza si on ne fait pas la distinction entre les étants réels et les étants d'imagination.

Avatar du membre
bardamu
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 1024
Enregistré le : 22 sept. 2002, 00:00

Re: Spinoza prouve l'existence des licornes

Messagepar bardamu » 08 juil. 2005, 21:26

YvesMichaud a écrit :Chers amis,

Utilisons la logique spinoziste pour prouver l'existence des licornes en neuf étapes.

1. Ce qui n'existe pas est moins puissant que ce qui existe.

2. Un grain de poussière existe.

3. Donc, ce qui n'existe pas est moins puissant qu'un grain de poussière.

4. Or, une licorne est plus puissante qu'un grain de poussière par définition.

5. Mais si la licorne n'existait pas, elle serait moins puissante qu'un grain de poussière.

6. Donc elle serait à la fois plus puissante et moins puissante qu'un grain de poussière.

7. Ce qui est une contradiction.

8. Donc l'hypothèse «si la licorne n'existait pas» est à rejeter.

9. Donc la licorne existe.

Tu as oublié de définir la licorne.
Si tu la définis comme un capridé à corne frontale unique vivant dans les forêts bretonnes du côté de Brocéliande, il risque d'y avoir contradiction avec le réel.
Si tu appelles "Licorne" un être qui par définition existe cela veut dire que sa définition implique que cet être est cause de soi, et donc tu appelles "licorne" la substance.

Avatar du membre
hokousai
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 4082
Enregistré le : 04 nov. 2003, 00:00
Localisation : Hauts de Seine sud

Messagepar hokousai » 08 juil. 2005, 21:50

"""""""4. Or, une licorne est plus puissante qu'un grain de poussière par définition. """""""""""""""""

Pas "par définition" dans la logique spinoziste .
Par définition dans cette logique la licorne n'existe pas , d ' abord .

Parce que voyez -vous en logique spinoziste on ne définit pas in absracto de l'existence ou de la non existence .Pour ce qui est de la puissance de exister on s' assurera d' abord que la chose soit existe soit qu'il lui est possible d' exister (élémentaire ).

--------------------------------------------------------------------------------

1. Ce qui n'existe pas est moins puissant que ce qui existe.

2. Un grain de poussière existe.

3. Donc, ce qui n'existe pas est moins puissant qu'un grain de poussière.

non ,ce qui n'existe pas n'a pas de puissance d'exister . Pas d'acte pas de puissance .

Tout homme à l'occasion de se taire
Yves Michaud est un homme
donc Yves Michaud a raté l'occasion .

Avatar du membre
YvesMichaud
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 257
Enregistré le : 03 avr. 2003, 00:00
Localisation : Québec
Contact :

Messagepar YvesMichaud » 08 juil. 2005, 21:51

Je ne précise pas où la licorne se trouve dans ma définition. La licorne peut se trouver sur terre, sur une autre planète, dans un univers parallèle...

On peut utiliser le même raisonnement pour prouver toutes sortes d'entités, il y a donc toutes sortes d'entités qui sont «causes de soi».

Avatar du membre
YvesMichaud
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 257
Enregistré le : 03 avr. 2003, 00:00
Localisation : Québec
Contact :

Messagepar YvesMichaud » 08 juil. 2005, 21:59

hokousai a écrit :"""""""4. Or, une licorne est plus puissante qu'un grain de poussière par définition. """""""""""""""""

Pas "par définition" dans la logique spinoziste .
Par définition dans cette logique la licorne n'existe pas , d ' abord .

Parce que voyez -vous en logique spinoziste on ne définit pas in absracto de l'existence ou de la non existence .Pour ce qui est de la puissance de exister on s' assurera d' abord que la chose soit existe soit qu'il lui est possible d' exister (élémentaire ).

--------------------------------------------------------------------------------

1. Ce qui n'existe pas est moins puissant que ce qui existe.

2. Un grain de poussière existe.

3. Donc, ce qui n'existe pas est moins puissant qu'un grain de poussière.

non ,ce qui n'existe pas n'a pas de puissance d'exister . Pas d'acte pas de puissance .

Tout homme à l'occasion de se taire
Yves Michaud est un homme
donc Yves Michaud a raté l'occasion .


Très bien, alors comment justifiez-vous la preuve «a posteriori» de Spinoza dans Éthique, première partie, proposition 11?

Avatar du membre
YvesMichaud
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 257
Enregistré le : 03 avr. 2003, 00:00
Localisation : Québec
Contact :

Messagepar YvesMichaud » 08 juil. 2005, 22:01

Faun a écrit :
La licorne n'est pas plus puissante qu'un grain de poussière, puisque le grain de poussière existe, et que la licorne, par définition, n'existe pas.


Comment ça la licorne n'existe pas? On n'est pas obligés de spécifier dans la définition d'une licorne qu'elle est un animal imaginaire.

Avatar du membre
bardamu
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 1024
Enregistré le : 22 sept. 2002, 00:00

Messagepar bardamu » 08 juil. 2005, 22:53

YvesMichaud a écrit :(...)
On peut utiliser le même raisonnement pour prouver toutes sortes d'entités, il y a donc toutes sortes d'entités qui sont «causes de soi».

Si la licorne est cause de soi, c'est donc qu'elle ne dépend pas d'un autre être.
Or si il y avait plusieurs choses cause de soi, l'une limiterait l'autre et donc l'une et l'autre seraient dépendantes et donc ne seraient pas cause de soi.
Donc, il n'y a qu'une seule chose cause de soi.
On peut aussi démontrer qu'elle est absolument infinie et éternelle.
Il n'y a donc qu'une seule Licorne, qu'on appellera aussi Dieu ou Substance.

Avatar du membre
Faun
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 421
Enregistré le : 25 oct. 2004, 00:00

Messagepar Faun » 08 juil. 2005, 22:57

Au fond tout ceci me parait un débat d'arrière garde, car qui peut affirmer, étant donné qu'une infinité de choses d'une infinité de manière sont produites par Dieu, qu'un cheval doté d'une corne unique n'existe nulle part dans l'univers infini, n'a jamais existé, ou bien n'existera jamais ?

il est d'ailleurs possible, sinon probable, que des licornes issues de chevaux génétiquement modifiées gambadent joyeusement dans les rues d'ici quelques années.

Avatar du membre
hokousai
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 4082
Enregistré le : 04 nov. 2003, 00:00
Localisation : Hauts de Seine sud

Messagepar hokousai » 08 juil. 2005, 23:30

à Yves

""""""""Comment ça la licorne n'existe pas? On n'est pas obligés de spécifier dans la définition d'une licorne qu'elle est un animal imaginaire."""""""""

Quand on veut comparer la puissance d’exister d’un grain de poussière et la puissance d’exister d' autre chose il faut pour l’autre chose préciser si elle existe ou pas . C'est élémentaire .


Et même sans parler de puissance d'exister ,parlons de force ( puissance comme force )
Il est absurde comparer la force d' un existant avec celle d'un inexistant .L’idée de force est comprise dans le contexte des corps existants (la science comme physique ).

Si une licorne existait alors par définition (incluant qu’elle existe )elle aurait plus de force qu’un grain de poussière .
Une bonne définition de la licorne commencerait par : être fictif ou d’imagination (ce qui signifie n ‘a ni masse, ni énergie, n ‘exerce aucune force dans le monde des corps …

Par définition ,n’importe laquelle, une licorne n’a pas ni moins ni plus de puissance qu 'un grain de poussière, une licorne n’est pas du même monde , elle n’est pas comparable, elle n’a pas à être placée à équivalence avec un grain de poussière .

C ‘est comme si vous me demandiez si l ‘ équation du cercle a plus ou moins de force qu’ un cheval ou si le rouge était plus ou moins sonore que le La du diapason .

Un peu de sérieux quand même .
Hokousai
Modifié en dernier par hokousai le 08 juil. 2005, 23:32, modifié 1 fois.


Retourner vers « L'ontologie spinoziste »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité