L 'amour intellectuel de Dieu

Questions et débats touchant à la conception spinozienne des premiers principes de l'existence. De l'être en tant qu'être à la philosophie de la nature.
Règles du forum
Cette partie du forum traite d''ontologie c'est-à-dire des questions fondamentales sur la nature de l'être ou tout ce qui existe. Si votre question ou remarque porte sur un autre sujet merci de poster dans le bon forum. Merci aussi de traiter une question à la fois et d'éviter les digressions.
Avatar du membre
hokousai
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 4082
Enregistré le : 04 nov. 2003, 00:00
Localisation : Hauts de Seine sud

L 'amour intellectuel de Dieu

Messagepar hokousai » 19 juin 2007, 20:33

je postais aujourd'hui sur une autre forum cette réponse (réponse à un intervenant imputant une filiation forte entre Spinoza et le néoplatonisme )


Vous semblez penser que Spinoza cherche à saisir le TOUT et a le saisir intellectuellement (d’ où l’imputation de gnose néoplatonicienne ). Ce serait cette saisie intellectuelle de la totalité qui sauverait l esprit humain . Non .

L’amour de Dieu (celui de Dieu, pas celui de chaque homme pour Dieu ) est un amour qui tire contentement d' une infinie perfection et un amour qui ne se partage pas (ou ne se divise pas ) il n’est donc pas intégrable dans les limites de l’ UN . L amour de Dieu n’est pas l’amour de l’ Un ou de la totalité ou de tout ce qui pourrait être soit nombrable soit innombrable , attaché au nombre et aux limites .On pourrait dire que l’ amour infini de Dieu pour lui même n’a pas d’ objet puis qu’il est un contentement tiré dune infinie perfection .

Cet amour est intellectuel en ce qu’ accompagné de l’idée de soi comme cause .
Et Dieu alors s’aime lui même non en tant qu’il est infini mais en tant qu 'il s' explique par l’esprit humain . Par l’esprit humain l’amour de Dieu ne se rapporte donc pas à l’ UN ( hénologie ) mais à l’ idée de cause
Ce n’est pas l’idée de l’ Un ni même celle d’ infinité qui explique l’ amour de Dieu (pour l’e esprit humain ) mais l’idée de cause .Cette amour de l’esprit est une partie de l’amour infini dont Dieu s’ aime lui-même .Une partie de l’amour infini de Dieu est cet amour intellectuel de l’esprit humain envers Dieu .

Retourner vers « L'ontologie spinoziste »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité