Qu'est - ce que la Gloire de Dieu selon Spinoza?

Questions et débats touchant à la conception spinozienne des premiers principes de l'existence. De l'être en tant qu'être à la philosophie de la nature.
Règles du forum
Cette partie du forum traite d''ontologie c'est-à-dire des questions fondamentales sur la nature de l'être ou tout ce qui existe. Si votre question ou remarque porte sur un autre sujet merci de poster dans le bon forum. Merci aussi de traiter une question à la fois et d'éviter les digressions.
Avatar du membre
AUgustindercrois
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 259
Enregistré le : 06 avr. 2005, 00:00
Contact :

Qu'est - ce que la Gloire de Dieu selon Spinoza?

Messagepar AUgustindercrois » 23 juil. 2010, 00:12

Et pour vous?

Avatar du membre
Miam
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 946
Enregistré le : 28 févr. 2004, 00:00

Messagepar Miam » 23 juil. 2010, 14:06

Où kil en parle ?

Pourquoipas
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 387
Enregistré le : 30 déc. 2003, 00:00

Messagepar Pourquoipas » 23 juil. 2010, 17:57

Miam a écrit :Où kil en parle ?


En V, 36, scolie : « Nous comprenons par là clairement en quoi consiste notre salut, ou béatitude, ou liberté, à savoir dans un amour constant et éternel envers Dieu, autrement dit dans l'amour de Dieu pour les hommes. Et c'est cet amour ou béatitude qu'on appelle gloire dans les Livres sacrés, et non sans raison. » Etc. (trad. Pautrat)

Avatar du membre
Miam
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 946
Enregistré le : 28 févr. 2004, 00:00

Messagepar Miam » 23 juil. 2010, 21:52

Alors pour moi ce sont ces instants où on a l'impression que la nature répond à nos désirs sans même qu'on le demande. Les hommes nous apparaissent comme des dieux et la matière devient aussi douce qu'une amoureuse. Toute peur disparaît. Le présent devient éternité. Et le manque nous semble une plaisanterie autrefois inventé par un clown.
Vous conviendrez que c'est assez difficile à exprimer.

Avatar du membre
cess
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 184
Enregistré le : 10 juil. 2010, 00:00
Localisation : Marseille

Messagepar cess » 11 août 2010, 16:58

Il est parfois de ces moments où la connaissance

-celle du troisième genre;
celle de..connaître qui etymologiquement signifie naître avec....,
...-celle du sentiment éprouvé et généré par une idée ou une représentation-

de sa place en ce monde frôle la perfection....
Puissance et expression de notre être en action, membre plein de la Nature.....

Affections conscientisées ou non, de joie ou de tristesse, qui subitement vont prendre sens dans une harmonie parfaite.....

quelque chose comme çà ?

Cécile


Retourner vers « L'ontologie spinoziste »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 4 invités