Y-a-t-il un kabbaliste dans la salle???

Questions et débats touchant à la nature et aux limites de la connaissance (gnoséologie et épistémologie) dans le cadre de la philosophie spinoziste.
Avatar du membre
cess
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 182
Enregistré le : 10 juil. 2010, 00:00
Localisation : Aix en Provence

Y-a-t-il un kabbaliste dans la salle???

Messagepar cess » 02 janv. 2011, 15:02

Juste une intuition, ou un état de questionnement assez exigeant à satisfaire......

Partons de faits:Un juif marane, excommunié du judaïsme à 20 ans.....On sait à quel point les livres mystérieux de la Kabbale ont circulé en Europe à partir de 1453 (chute de Constantinople)et plus que jamais dans la Hollande du XVIIe.
A partir de ces déductions, peut-on mesurer une influence de cette dernière sur l'oeuvre de Spinoza?

Si quelques uns seraient déconcertés par ce sujet, on dit qu'il faut une vie pour percer les mystères de la Kabbale à moins de devenir fou...Elle n'est pas non plus une secte même si on note aujourd'hui beaucoup de dérives, elle reste avant tout le fruit de quelques sages il y a très longtemps.....

Je suis incapable, seule, d'aller plus loin sur ma question, peut-être certains d'entre vous auraient des éléments de réponses?

Amicalement

Cécile

Avatar du membre
cess
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 182
Enregistré le : 10 juil. 2010, 00:00
Localisation : Aix en Provence

Messagepar cess » 02 janv. 2011, 16:58

Apparemment, mon questionnement a aussi été partagé par Alexandre Matheron (individu et communauté chez Spinoza, les éditions de Minuit , p.30, note 21....

Il se réfère à M.Scholem et à certains passages du Zohar.....
Je cite "il est tentant de rapprocher l'Etendue spinoziste du côté gauche de l'arbre séphirotique qui est celui de la séparation et de rattacher "la pensée" au côté droit qui est celui de l'unité.

On avance , on avance......:-)

Avatar du membre
AUgustindercrois
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 259
Enregistré le : 06 avr. 2005, 00:00
Contact :

Messagepar AUgustindercrois » 03 janv. 2011, 00:06

Pour voir du côté de la mystique juive, on peut s'intéresser à Louria, étudié par Scholem, in:

La Kabbale : Une introduction. Origines, thèmes et biographies, Ed. Gallimard, coll. "Folio Essais", Paru originellement aux Éditions du Cerf, 1998, ISBN 978-2-07042-813-7

http://www.kabbale.org/

L'Ethique serait une version immanente de la Kabbale juive, pour vous Cécile?

Spinoza se posait cette question, dès le TRE:

« Nam id, quod in se unum est, multiplex esse imaginantur homines »

Car ce qui est un en soi, les hommes l'imaginent être multiple.

(Tractatus de Intellectus Emendatione)

Mais que faire alors de l'infinité des attributs posés à la déf. 6 de la première partie selon vous?

Amitié.

Avatar du membre
hokousai
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 4082
Enregistré le : 04 nov. 2003, 00:00
Localisation : Hauts de Seine sud

Messagepar hokousai » 03 janv. 2011, 20:18

à cess

Il n'y a pas de kaballiste dans la salle
enfin pas de déclaré
mais vous savez , ici , nous sommes prudent ( caute )sur les sujet épineux .
En revanche depuis peu il y a un cabaliste .

Avatar du membre
recherche
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 292
Enregistré le : 06 nov. 2010, 00:00

Messagepar recherche » 08 janv. 2011, 23:56

Je suis navré de n'avoir pas parcouru plus tôt cette sous-section du forum, m'étant concentré sur la principale ("ontologie spinoziste").

Car... je suis un très grand Kabbaliste... :D

Avatar du membre
cess
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 182
Enregistré le : 10 juil. 2010, 00:00
Localisation : Aix en Provence

Messagepar cess » 09 janv. 2011, 12:42

A Recherche ......

Plaisanterie? :) ou Voyez-vous donc quelques liens entre la Kabbale et l'oeuvre de SPinoza????

Avatar du membre
recherche
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 292
Enregistré le : 06 nov. 2010, 00:00

Messagepar recherche » 17 janv. 2011, 21:17

Bonjour,

En quelques mots, je vais me risquer à une réponse quoique forcément très partielle car, n’étant en fait pas kabbaliste, les éléments dont je dispose sont peu nombreux.

Il me semble bien qu’avec sa vision immanentiste, Spinoza considère l'un des deux pans constitutifs, au regard de la mystique juive, du divin.

« Mémaleh kol almim » (« qui emplit tous les mondes ») désigne cette Immanence, et j’ignore ce qui pourrait nous empêcher de l’associer à la Nature de Spinoza. Le monde et ses lois, ses déterminismes successifs, nous-mêmes et notre impression à part entière d’exister : autant d’ « autres » que la mystique juive reconnaît (et justifie), au bémol près qu’il pourrait plutôt s’agir de « pseudo-autres ».

En effet, tout nous laisserait à penser (n’est-ce pas, Baruch ?) que l’Immanence n’entretient aucun lien avec ce qui constitue pourtant, pour la mystique juive, sa source intarissable et véritable, serait-elle dissimulée derrière un enchaînement de filtres successifs. Je veux faire allusion au « צמצום » (« Tsimtsoum »), processus kabbalistique par lequel, au travers des « ספירות » (« Séphirot ») et des « mondes » dans lesquels elles se déploient, l’infini absolu se « contracte », se canalise, jusqu’à permettre à l’Immanence d’émerger.

La distinction fondamentale résiderait donc en ce que cette Immanence ne constituerait qu’une lointaine émanation de la Transcendance, celle face à qui il n’est d’Être autre qu’elle-même, et pour qui l'Immanence n'est que subsidiaire.

Merci
Modifié en dernier par recherche le 03 avr. 2011, 03:21, modifié 1 fois.

Avatar du membre
AUgustindercrois
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 259
Enregistré le : 06 avr. 2005, 00:00
Contact :

Messagepar AUgustindercrois » 19 janv. 2011, 00:00

Finalement, les catégories plaquées (immanence/transcendance) rajoutent peut-être plus qu'elles n'éclairent.

Où Spinoza parle-t-il de transcendance? A ma connaissance nulle part? Où attaque -t-il la Kabbale dans sa version authentique? Nulle part...

Avatar du membre
recherche
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 292
Enregistré le : 06 nov. 2010, 00:00

Messagepar recherche » 20 janv. 2011, 15:14

AUgustindercrois a écrit :Où Spinoza parle-t-il de transcendance? A ma connaissance nulle part? Où attaque -t-il la Kabbale dans sa version authentique? Nulle part...

N'est-ce que ce que j'ai écrit ?!

Avatar du membre
hokousai
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 4082
Enregistré le : 04 nov. 2003, 00:00
Localisation : Hauts de Seine sud

Messagepar hokousai » 31 janv. 2011, 23:33

à recherche

Vous pouvez lire cet article

http://laviedesidees.fr/Le-retour-de-la-kabbale.html


Retourner vers « La connaissance »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité