Spinoza: la libre nécessité

Questions et débats touchant à la doctrine spinoziste de la nature humaine, de ses limites et de sa puissance.
Avatar du membre
Diren
passe par là...
passe par là...
Messages : 6
Enregistré le : 18 mars 2012, 00:00

Spinoza: la libre nécessité

Messagepar Diren » 18 mars 2012, 23:58

Bonjour,

je fais mon travail de fin d’étude sur la conception de la liberté chez Spinoza et Platon. J'ai lu beaucoup de livres sur Spinoza mais sa philosophie est toujours un peu confuse dans ma tête. Est ce que quelqu'un peu m'aider? :(

Avatar du membre
Henrique
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 1182
Enregistré le : 06 juin 2002, 00:00
Localisation : France
Contact :

Messagepar Henrique » 19 mars 2012, 01:40

Bonjour et bienvenue.
En supposant que vous aurez fait quelques recherches sur ce site pour voir si vos questions particulières n'ont pas déjà été traitées, dites nous donc ce que vous avez du mal à comprendre.

Avatar du membre
Diren
passe par là...
passe par là...
Messages : 6
Enregistré le : 18 mars 2012, 00:00

Messagepar Diren » 20 mars 2012, 00:02

Enfait je ne vois pas c'est quoi la différence entre un affect et une affection... :(

Avatar du membre
Shub-Niggurath
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 197
Enregistré le : 31 août 2010, 00:00

Messagepar Shub-Niggurath » 20 mars 2012, 08:45

D'une manière simple, on peut dire que l'affection est une modification du corps, tandis que l'affect est la modification correspondante dans l'esprit.

Avatar du membre
Henrique
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 1182
Enregistré le : 06 juin 2002, 00:00
Localisation : France
Contact :

Messagepar Henrique » 20 mars 2012, 10:14

D'une manière un petit peu plus précise, les affections sont les modifications, les changements qui se produisent dans les corps ou dans les esprits. Si je pense blanc et qu'ensuite je pense gris, c'est une affection de l'esprit.

Les corps et les esprits sont eux-mêmes des affections de la substance en tant qu'elle est étendue ou en tant qu'elle est pensante. De sorte que le passage de l'idée que j'écris à l'idée que je lis, qui est une affection de l'esprit, est en fait une affection d'affection de la substance en tant qu'elle pense.

Les affects sont une sorte d'affection particulière : celles par lesquelles la puissance du corps est augmentée ou diminuée, favorisée ou empêchée et en même temps l'idée de cette augmentation ou diminution dans l'esprit puisque le corps existe comme nous le sentons. Voir www.spinozaetnous.org/wiki/E3D3 et www.spinozaetnous.org/wiki/E2P13C

Cela signifie qu'il existe des affections du corps, aussi bien que de l'esprit, qui ne sont pas des affects. Si mes yeux captent la présence physique d'un passant dans la rue après que 20 autres soient passés, mon corps y sera indifférent, c'est-à-dire qu'il n'y aura pas d'affect.

Si ensuite une personne dont la beauté physique tranche avec celle du commun passe, cela donnera lieu à un plaisir (que Spinoza appelle titillatio) si mon corps peut y associer l'image physique que cette personne ne m'est pas inaccessible ou bien une douleur si j'y associe l'image que cette personne pourrait se moquer de moi, avec ma tête de Quasimodo. A ces affects du corps correspondront exactement les affects de l'esprit que sont la joie ou la tristesse.

Si enfin passe une girafe, il y a des chances pour que je sois tellement surpris pour que je n'éprouve ni joie ni tristesse, mais seulement de l'admiration, qui n'est pas plus un affect que l'indifférence : www.spinozaetnous.org/wiki/E3Da4

Avatar du membre
Diren
passe par là...
passe par là...
Messages : 6
Enregistré le : 18 mars 2012, 00:00

Messagepar Diren » 20 mars 2012, 17:17

Merci beaucoup vous m'aider beaucoup :D
je ne veux pas pas abuser de votre gentillesse mais ça vous derangerai de lire mon travail et me dire ce que vous en pensez? :S

Avatar du membre
Henrique
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 1182
Enregistré le : 06 juin 2002, 00:00
Localisation : France
Contact :

Messagepar Henrique » 20 mars 2012, 19:16

ça fait combien de pages ? Et c'est pour un mémoire de fin de quelles études ?

Avatar du membre
Diren
passe par là...
passe par là...
Messages : 6
Enregistré le : 18 mars 2012, 00:00

Messagepar Diren » 20 mars 2012, 21:30

c'est un travail pour ma dernière année d'humanité. C'est vraiment pas long ça fait 13 pages seulement. :D

Avatar du membre
Henrique
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 1182
Enregistré le : 06 juin 2002, 00:00
Localisation : France
Contact :

Messagepar Henrique » 20 mars 2012, 22:00

Dernière année d'humanité ? C'est dans quel pays ? Enfin, si vous voulez, vous pouvez le publier ici. On jettera un coup d’œil et on verra ce qu'on peut vous dire. Mais je ne sais pas si c'est bienvenu que votre travail soit publié avant qu'il soit soumis au jugement de votre jury.

Avatar du membre
Diren
passe par là...
passe par là...
Messages : 6
Enregistré le : 18 mars 2012, 00:00

Messagepar Diren » 20 mars 2012, 22:18

j'habite en Belgique... Je ne pourrai pas vous l'envoyer en privé?


Retourner vers « Anthropologie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité