theologie catholique

Questions et débats touchant à la doctrine spinoziste de la nature humaine, de ses limites et de sa puissance.
Avatar du membre
hokousai
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 4082
Enregistré le : 04 nov. 2003, 00:00
Localisation : Hauts de Seine sud

Messagepar hokousai » 29 août 2012, 22:04

Depuis 1580 <b>distinguer</b> signifie également percevoir d' une manière distincte.
Un individu souffrant d'achromatopsie, bien qu'il soit incapable de distinguer les couleurs, n'est pas « daltonien ». On peut dire que cet individu ne distingue pas les couleurs ( point barre ).
Il suffit de dire que Spinoza ne perçoit pas un ordre des essences de manière distincte , distinct signifiant ce qui se laisse percevoir ou concevoir.
Spinoza ne distingue pas un ordre des essences parce que justement en Dieu essence et existence ne se distingue pas.
Vous faites de plus preuve de mauvaise foi puisque je précise que Spinoza ne distingue pas l'ordre des essences d 'un autre ordre qui serait celui de l'existence. Je vous donne A et B.


Quand à l'expression "distinguer les couleurs de peau", c'est une expression qui ne respecte pas la règle "distinguer A de B". Ou bien il faudrait dire "dans cette foule je ne distingue pas les couleurs de peaux et ( d 'avec ) les non couleurs de peaux ( ie certaines peaux incolores ), ce qui est absurde.

car je te trouve toujours très confus, et ai l’impression que tu ne cherches pas à éclaircir tes idées.


Là vous faites preuve d'achromatopsie philosophique. Vous ne voyez tout simplement pas ce qui peut être compréhensible à un lecteur attentif de Spinoza. Vous ne voyez tout simplement pas les problèmes philosophiques en question .

bien à vous
hokousai

Avatar du membre
hokousai
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 4082
Enregistré le : 04 nov. 2003, 00:00
Localisation : Hauts de Seine sud

Messagepar hokousai » 02 sept. 2012, 00:59

Pour parler d'autre chose et comme je ne sais où mettre le lien,
j' ai lu un texte très intéressant sur le herem de Spinoza

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rhr_0035-1423_1958_num_154_2_8855

Avatar du membre
cess
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 182
Enregistré le : 10 juil. 2010, 00:00
Localisation : Aix en Provence

Messagepar cess » 02 sept. 2012, 13:18

A hokousai

Voici donc ce lien sur le herem dont fut frappé Spinoza. C'est un article de Asa Kasher et Schlomo Bidermann...
Je l'avais cherché car c'est une source citée par Nadler dans "Une vie".

http://www.tau.ac.il/~kasher/pspin.htm

bien à vous.

Avatar du membre
hokousai
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 4082
Enregistré le : 04 nov. 2003, 00:00
Localisation : Hauts de Seine sud

Messagepar hokousai » 02 sept. 2012, 14:04

Merci . Ces auteurs ont lu et citent JS Révah.


Retourner vers « Anthropologie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité