Quelques affects en version express

Questions et débats touchant à la doctrine spinoziste de la nature humaine, de ses limites et de sa puissance.
Pourquoipas
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 387
Enregistré le : 30 déc. 2003, 00:00

Quelques affects en version express

Messagepar Pourquoipas » 26 mars 2008, 15:18

Je me promène dans la rue, il fait beau, la brise me caresse la peau (laetitia, titillatio), je me sens en pleine forme (hilaritas). Je croise une jeune fille qui, sentant ma joie de vivre (acquiescentia), me sourit (imitatio, gloria) ; moi, tout heureux (amor), je me dis qu’effectivement je suis encore pas mal (superbia), et que finalement cette fille je me la ferais bien (spes), si elle accepte bien sûr (metus), donc j'hésite à l'aborder (fluctuatio animi). Tout à coup, je sens un choc (tristitia, dolor), je me retourne surpris (admiratio) et je vois agacé celui qui m’a bousculé (odium) ; je m’apprête à gueuler (ira) quand je m’aperçois qu’il semble beaucoup plus costaud et je laisse tomber (timor). Vexé (abjectio) et mécontent de mon impuissance (humilitas), je me retourne vers la fille qui sourit encore, ironiquement me semble-t-il (pudor), mais c’est plus pareil (desiderium)...

Ça n’a pas duré plus d’une minute.

(Nota – Pour donner dans la Political Correctness, je précise que les lectrices et participantes, et autres..., de ce forum peuvent bien sûr adapter la situation.)

Retourner vers « Anthropologie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité