Affect et Sentiment

Lecture pas à pas de l'Ethique de Spinoza. Il est possible d'examiner un passage en particulier de cette oeuvre.
Avatar du membre
Noosse
passe par là...
passe par là...
Messages : 14
Enregistré le : 06 déc. 2013, 00:00

Affect et Sentiment

Messagepar Noosse » 03 déc. 2014, 15:20

Bonjour les ami(e)s ,
Quelle est la différence entre un affect et un sentiment ?
Avez - vous des postes à me proposer qui l'ont déjà traitée ?
Merci d' avance à tous.

Avatar du membre
Noosse
passe par là...
passe par là...
Messages : 14
Enregistré le : 06 déc. 2013, 00:00

Re: Affect et Sentiment

Messagepar Noosse » 05 déc. 2014, 18:14

Noosse a écrit :Bonjour les ami(e)s ,
Quelle est la différence entre un affect et un sentiment ?
Avez - vous des postes à me proposer qui l'ont déjà traitée ?
Merci d' avance à tous.


A toutes les personnes qui voudraient me répondre ;
Je sais que vous êtes occupés par d' autres sujets plus intéressants et ma question n' est peut-être pas d'un intérêt philosophique .
Cela dit , j'aurais vraiment besoins d'un éclaircissement sur ces deux mots et leur différence en terminologie Spinoziste .
Je suis bilingue et je fais une série de vidéo dans une autre langue à laquelle le mot affect n'a son équivalent que le substantif sentiment .
D'où mon préoccupation en terme du choix entre le mot sentiment et affect .
Merci d' avance pour vos lumières

Avatar du membre
Lechat
a déjà pris quelques habitudes ici
a déjà pris quelques habitudes ici
Messages : 59
Enregistré le : 18 août 2013, 00:00
Localisation : Paris

Re: Affect et Sentiment

Messagepar Lechat » 05 déc. 2014, 19:15

Bonjour Noosse,

Je crois qu'il n'y a pas de différence de sens mais que c'est juste 2 traductions différentes du mot "affectus".
(ma traduction de R. Caillois traduit "sentiment")

Cf une précision de Deleuze ici : http://www.webdeleuze.com/php/texte.php?cle=11&groupe=Spinoza&langue=1
Dans le livre principal de Spinoza, et qui s’appelle l’Éthique, c’est écrit en latin, on trouve deux mots: affectio et affectus. Certains traducteurs très bizarrement traduisent de la même manière. C’est une catastrophe. Ils traduisent les deux termes, affectio et affectus, par «affection». Je dis que c’est une catastrophe parce que, quand un philosophe emploie deux mots c’est que, par principe, il a une raison, surtout que le français nous donne aisément les deux mots qui correspondent rigoureusement à affectio et à affectus, et c’est affection pour affectio et affect pour affectus. Certains traducteurs traduisent affectio par affection et affectus par sentiment, c’est mieux que de traduire par le même mot, mais je ne vois pas la nécessité de recourir au mot sentiment alors que le français dispose du mot affect. Donc, quand j’emploie le mot affect ça renvoie à l’affectus de Spinoza, quand je dirai le mot affection, ça renvoie à l’affectio.

Avatar du membre
hokousai
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 4082
Enregistré le : 04 nov. 2003, 00:00
Localisation : Hauts de Seine sud

Re: Affect et Sentiment

Messagepar hokousai » 05 déc. 2014, 23:44

Je ne sais pas quel traducteur Deleuze vise.( mais bref)

Je lis le lexique de Gilles Louise

affectus (nom commun) renvoie au désir, à l'amour accompagnée d'une idée de la chose aimée ... et puis au "affections" du corps
mais affectus peut être participe parfait de afficio et là renvoie aux modes ( Dieu est affecté par une autre idée etc)

affectio: renvoie, aux modes affection de la substance
Les choses particulières sont des affections des attributs de Dieu. On parle d 'affection du corps qui enveloppe l'essence du soleil en tant que le corps est affecté par le soleil .

Traduire affectus par affect plutôt que "sentiment" soit … si l'on veut …vu que "affect" on comprend et que Spinoza n'est pas un sentimental .( ni Deleuze d ailleurs )

Mais comme Deleuze traduire affectio par "affection" reste ambigu parce que l 'affection (en langage ordinaire) est un sentiment et que Deleuze ne l'entend pas comme ça. Il pense aux affections de la substance. Mais un spinoziste comprend dans le contexte .
....................................
Cela dit le mot affect est employé maintenant par les traducteurs.
Il faudrait comparer avec les anciennes traductions .

J' en ai une là de Raoul Lantzenberg 1947 où le livre 3 c' est "de l'origine et de la nature des affections". idem de Appuhn

Caillois c'est "des sentiments "

Mais Émile Saisset (1842) c'était affects.

Misrahi et Pautrat c'est affects .
........................

Ce qui m' a intéressé c'est de voir comment Lantzenberg se sort de la définition 3/3 des affects ;;
Per Affectum intelligo Corporis affectiones ...etc...

Lantzenberg traduit par affections j' entends les modifications de Corps...

alors que Pautrat traduit
par Affects, j' entends les affections du corps...

et je ne suis pas certain que Pautrat soit plus compréhensible .

Avatar du membre
Noosse
passe par là...
passe par là...
Messages : 14
Enregistré le : 06 déc. 2013, 00:00

Re: Affect et Sentiment

Messagepar Noosse » 06 déc. 2014, 00:36

A Lechat et Hokousai ,
Merci pour vos réponses si bien explicites .
Je me crois bien comprendre d' où surgit ces multiplications des mots pour finalement dire la même chose.
Mon but n' étant pas d'ouvrir un autre débat en périphérie de ma question et étant parfaitement satisfait de vos réponses , il ne me reste que de vous souhaiter une bonne journée .
A très bientôt


Retourner vers « Lecture de l'Ethique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité