Paix intérieure et repentir : EIIIP30 vs. EIIIP51 (scolies)

Lecture pas à pas de l'Ethique de Spinoza. Il est possible d'examiner un passage en particulier de cette oeuvre.
Avatar du membre
YHVH
passe par là...
passe par là...
Messages : 3
Enregistré le : 04 avr. 2007, 00:00

Paix intérieure et repentir : EIIIP30 vs. EIIIP51 (scolies)

Messagepar YHVH » 05 avr. 2007, 00:34

EIIIP30, scolie a écrit :Je nommerai aussi la joie, accompagnée de l’idée d’une cause étrangère, paix intérieure et la tristesse correspondante, repentir.


EIIIP51, scolie a écrit :Le repentir est une tristesse accompagnée de l’idée de soi-même ; et la paix intérieure, une joie accompagnée de l’idée de soi-même ; toujours à titre de cause


Encore une opposition que je note au passage. Qu'est ce que donne le texte latin?

P30 a écrit :alias lætitiam concomitante idea causæ internæ acquiescentiam in se ipso, tristitiam vero eidem contrariam pœnitentiam vocabo


P51 a écrit :Nempe pœnitentia est tristitia concomitante idea sui et acquiescentia in se ipso est lætitia concomitante idea sui tanquam causa


Je ne suis pas bon latiniste mais il me semble que c'est encore la prop 30 qui inverse extérieur/intérieur comme je l'ai aussi fait remarquer dans mon post précédent.

Dans le texte latin, il n'y a aucune contradiction. Etre accompagné de l'idée d'une cause interne et etre accompagné de l'idée de soi comme cause, c'est la meme chose.

Retourner vers « Lecture de l'Ethique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité