Appendice livre I de l'Ethique

Lecture pas à pas de l'Ethique de Spinoza. Il est possible d'examiner un passage en particulier de cette oeuvre.
Avatar du membre
Heyla
passe par là...
passe par là...
Messages : 5
Enregistré le : 19 févr. 2009, 00:00

Appendice livre I de l'Ethique

Messagepar Heyla » 19 févr. 2009, 16:07

Bonjour à tous.
Je suis en Terminale Littéraire et j'ai a étudier l'Appendice livre I de l'Ethique. Je pense avoir compris le texte mais j'aimerai en être sure avant de me lancer dans les questions :lol:
Tout d'abord il fallait trouver le plan de l'Appendice, j'ai trouvé (sans développer pour le moment) :
1/ La recherche de la cause qui fait que les hommes se reposent sur le préjugé finaliste et pourquoi il est si unanimement partagé
2/ En quoi un tel préjugé est faux
3/ Et enfin comment tous les autres préjugés proviennent de ce même préjugé

Ensuite je dois trouver le projet de Spinoza.. là ça se complique un peu... j'ai pensé cette question de la façon suivante : Spinoza a pour projet de s'attaquer aux préjugés et plus particulièrement au préjugé finaliste qu'il va tout au long de l'Appendice réfuter. Mais cela me semble creux, simple... enfin j'ai l'impression de me tromper parce qu'après je dois trouver comment il procède pour formuler ce projet et a quoi celui-ci se rapporte :?: :!:
Du coup je suis un peu perdue.. Si quelqu'un pouvait me diriger, me dire si j'ai faux...
Merci d'avance.

Avatar du membre
Henrique
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 1182
Enregistré le : 06 juin 2002, 00:00
Localisation : France
Contact :

Messagepar Henrique » 20 févr. 2009, 13:14

Bon, voilà au moins une demande d'aide qui témoigne d'un début de réflexion personnelle. Votre plan n'est pas mal.

Sur le projet de Spinoza, je suppose qu'on vous demande de réfléchir aux conséquences implicites qu'on peut tirer de la critique du finalisme, notamment sur les plans anthropologique, éthique et politique : plus de moyen de croire en un "sens" de l'histoire, auquel Dieu travaillerait en secret (notion de providence), plus à faire des courbettes devant Dieu puisqu'il n'attend rien de nous, possibilité de vivre au présent plutôt que tourné vers des fins qui seules justifieraient notre existence...

Vous pouvez aussi consulter cela si cela ne vous prive pas du bonheur de trouver par vous même ces conséquences.
Modifié en dernier par Henrique le 26 févr. 2009, 01:33, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Heyla
passe par là...
passe par là...
Messages : 5
Enregistré le : 19 févr. 2009, 00:00

Messagepar Heyla » 25 févr. 2009, 12:45

Oui je préfère réfléchir seule...
La prochaine question est Qu'elle est la thèse de l'auteur ?
En faite je bloque un peu car je vois bien ce qu'il conteste mais pas ce qu'il "défend" vraiment...
Il opère une critique de la superstition à travers la croyance en la finalité. Il réfute l'idée de transcendance... mais après qu'elle est sa thèse :?:

Avatar du membre
Henrique
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 1182
Enregistré le : 06 juin 2002, 00:00
Localisation : France
Contact :

Messagepar Henrique » 25 févr. 2009, 14:10

Eh bien, si la nature n'agit pas selon des causes finales qui seraient fixées par un dieu transcendant, selon quel type de causalité opère-t-elle donc ? Qu'est-ce qui s'oppose à la transcendance ? Qu'est-ce que ça change alors dans la façon de concevoir la vie humaine (cf. le contraire des conséquences indiquées précédemment).

Si vous ne pouvez répondre à ces questions, cherchez dans la référence que je vous ai indiquée.

Avatar du membre
Heyla
passe par là...
passe par là...
Messages : 5
Enregistré le : 19 févr. 2009, 00:00

Messagepar Heyla » 25 févr. 2009, 15:09

Merci oui, cela m'a un peu aidé.
J'ai bien avancé dans mes questions :D
Maintenant je dois donner des définitions, cause finale, mécanique, scepticisme, cause, effet.
C'est pas évident.

Avatar du membre
hokousai
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 4105
Enregistré le : 04 nov. 2003, 00:00
Localisation : Hauts de Seine sud

Messagepar hokousai » 25 févr. 2009, 20:47

Eh bien, si la nature n'agit pas selon des causes finales qui seraient fixées par un dieu transcendant


Henrique a sans doute raison de circonscrire la critique de Spinoza à ces causes finales là ( précisément celles- ci ).

Avatar du membre
8
a déjà pris quelques habitudes ici
a déjà pris quelques habitudes ici
Messages : 70
Enregistré le : 02 sept. 2007, 00:00
Localisation : paris

Messagepar 8 » 25 févr. 2009, 20:58

Jamais, Toujours, parfois ?

Avatar du membre
Heyla
passe par là...
passe par là...
Messages : 5
Enregistré le : 19 févr. 2009, 00:00

Messagepar Heyla » 26 févr. 2009, 11:34

8 a écrit :Jamais, Toujours, parfois ?

:?:
Voila je ne suis pas loin d'avoir terminé mon questionnaire.
Il me reste 6 questions qui ne sont pas des plus évidentes.
On me demande de chercher dans le texte les différents termes auxquels est opposé celui d'imagination.
Je nage un peu. J'ai trouvé "raison" mais je ne suis pas certaine.

Avatar du membre
Henrique
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 1182
Enregistré le : 06 juin 2002, 00:00
Localisation : France
Contact :

Messagepar Henrique » 26 févr. 2009, 13:14

Regardez ce que dit Spinoza de l'imagination ici
(utilisez l'outil de recherche de votre navigateur)
et notamment dans le scolie II de la prop. 40. Vous verrez comment raison et imagination s'opposent effectivement.

Ensuite, voyez dans le texte tout ce qui peut être rattaché à la notion d'imagination, par exemple les notions d'ignorance, de cause finale dans la nature ou de superstition. Il vous suffira alors de voir ce qui dans le texte s'oppose à ces notions (par exemple le savoir, la science mathématique notamment).

Ce n'était tout de même pas si difficile que cela à concevoir comme méthode. Allez, il faudra chercher un peu plus pour vos prochaines questions. Et faire en sorte d'avoir quelque chose à discuter ici si vous voulez susciter l'intérêt. Vous donnez un peu trop l'impression d'attendre qu'on vous fasse le gros de votre travail.

Avatar du membre
Heyla
passe par là...
passe par là...
Messages : 5
Enregistré le : 19 févr. 2009, 00:00

Messagepar Heyla » 26 févr. 2009, 15:22

Non puisque vous arrivez toujours apres la bataille. J'ai finit ces questions et toutes les autres une heure avant votre intervention, et ceux à chaque fois :roll: donc bon...


Retourner vers « Lecture de l'Ethique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité