Appendice livre I de l'Ethique

Lecture pas à pas de l'Ethique de Spinoza. Il est possible d'examiner un passage en particulier de cette oeuvre.
Avatar du membre
Durtal
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 527
Enregistré le : 17 oct. 2006, 00:00

Messagepar Durtal » 26 févr. 2009, 22:51

Heyla, c'est juste que vous n'avez pas l'air franchement stimulé(e) par ce dont vous nous entretenez...Vous avez une copie à pondre sur Spinoza et c'est tout. Vous ne sortez pas du cadre scolaire. Mais nous sommes sur un forum pas à l'école (pour le meilleur et pour le pire d'ailleurs). Est ce que ce texte vous intéresse?

D.

Avatar du membre
Louisa
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 1725
Enregistré le : 09 mai 2005, 00:00

Messagepar Louisa » 27 févr. 2009, 02:02

Heyla a écrit :Oui je préfère réfléchir seule...
La prochaine question est Qu'elle est la thèse de l'auteur ?
En faite je bloque un peu car je vois bien ce qu'il conteste mais pas ce qu'il "défend" vraiment...
Il opère une critique de la superstition à travers la croyance en la finalité. Il réfute l'idée de transcendance... mais après qu'elle est sa thèse :idea:
(...)
J'ai finit ces questions (...)


Bonjour Heyla,

d'abord bienvenue sur ce forum, et merci de tes questions concernant le texte de Spinoza!

En ce qui concerne la question "quelle est la thèse de l'auteur" ... : j'aurais tendance à dire que justement, en philo, cela se discute. Souvent lorsqu'on lit un texte philosophique et qu'on pousse à fond l'analyse et le raisonnement, on constate qu'il n'y a pas une seule "bonne réponse" à trouver ou à donner, il y en a deux ou trois voire plus.

Déjà, comme tu l'as bien compris toi-même, beaucoup de philosophes sont nettement plus explicites lorsqu'il s'agit de rejeter telle ou telle idée, que lorsqu'il s'agit de formuler clairement leur thèse à eux. Cela n'est pas une question de mauvaise foi, c'est plutôt parce cette thèse est si nouvelle qu'elle ne peut pas être formulée adéquatement en deux trois mots.

Du coup, pour "découvrir" la thèse d'un philosophe, il faut déjà un peu devenir philosophe soi-même, c'est-à-dire il faut par exemple déjà commencer à raisonner, à argumenter, à formuler des objections par rapport aux arguments qu'on vient de donner soi-même etc.

Autrement dit, qu'on le fasse seule ou avec d'autres gens, philosopher, c'est toujours en quelque sorte "dialoguer".

Cela implique que lorsque quelqu'un (toi par exemple) pense avoir trouvé quelque chose (ici: la thèse de Spinoza dans l'Appendice), il y a toujours d'autres personnes (moi par exemple, mais je ne suis certainement pas seule) qui s'intéressent à savoir ce que tu penses plus précisément, car (que tu sois "débutante" en philo ou non) cela peut donner des idées aux autres, cela peut nous permettre de lire ce texte différemment, ou cela peut obliger à trouver des meilleurs arguments pour la thèse qu'on croit devoir défendre soi-même (thèse(s) qu'alors on te donnera nous aussi volontiers, bien sûr...! A toi de juger ensuite de leur pertinence à tes yeux, de nous dire en quoi tu es d'accord ou non et pourquoi etc.).

C'est même un peu le principe d'un forum comme celui-ci: on peut venir y poser des questions, mais on espère que celui qui pose des questions va aussi nous dire ce qu'il a trouvé comme réponses, car alors cela nous fera réfléchir à notre tour.

Bref, si tu as envie de le faire, ce serait chouette si tu nous dis un peu ce que ta recherche a donné comme résultats, et surtout pourquoi tu penses pouvoir répondre ceci ou cela aux questions de ton questionnaire (même si ta réponse n'est pas encore "parfaite"!). Cela nous ("spinozistes aguerris" ou non) permettra certainement d'apprendre quelque chose, et cela te permettra éventuellement à toi d'essayer d'argumenter davantage ton interprétation (sachant qu'en philo souvent la qualité de l'argumentation pro une interprétation (ou pro une "réponse à une question") est plus importante que l'interprétation en tant que telle (qu'on peut avoir trouvée dans un manuel ou dans un dictionnaire, qu'on peut avoir lue quelque part, sur un site ou autre etc. donc qui ne témoigne pas forcément d'une activité vraiment "philosophique")).
Bon travail!
:D
L.


Retourner vers « Lecture de l'Ethique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité