Spinoza et Krishnamurti

Ce qui touche de façon indissociable à différents domaines de la philosophie spinozienne comme des comparaisons avec d'autres auteurs, ou à des informations d'ordre purement historiques ou biographiques.
Krishnamurti
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 403
Enregistré le : 22 juin 2002, 00:00

Messagepar Krishnamurti » 26 janv. 2008, 20:22

Article intéressant :
The Krishnamurti Connection and Buddhism
http://www.buddhanet.net/khrisna.htm

Avatar du membre
sescho
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 1127
Enregistré le : 30 mai 2002, 00:00
Localisation : Région Centre
Contact :

Messagepar sescho » 26 janv. 2008, 21:32

Cet article m'est apparu très juste et j'y vois toujours la même problématique : l'idéal et la réalité. Certes les entrainements sont des émanations de l'ego, mais il ne suffit pas de dire cela pour les disqualifier, ce qui semble lorsqu'on ne dit que cela. Car si ce sont des émanations de l'ego, c'est que l'ego est déjà là. Et s'il n'y avait pas d'ego il n'y aurait tout simplement besoin de rien... Et s'il faut être déjà sage pour "devenir" sage, itou.

On ne progresse qu'à sa propre marge, et la question pour tout le monde, ou presque, pris plus ou moins dans le mécanisme de l'ego, c'est donc de faire mieux tout en faisant par nécessité avec. Manifestement, il est des mécanismes partiellement egotiques qui aboutissent malgré cela à la dissolution d'une part d'ego, et les outils qui ont permis cela finissent, par un mécanisme analogue, à se dissoudre eux-mêmes... Tel concept qui a fait son office s'évanouit dans la nouvelle compréhension des choses.

C'est, j'en ai peur, la seule façon de progresser...

Amicalement

Serge
Connais-toi toi-même.

Krishnamurti
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 403
Enregistré le : 22 juin 2002, 00:00

Messagepar Krishnamurti » 27 janv. 2008, 00:13

Ce texte m'a semblé très juste aussi et j'y vois aussi, entre autres, cette problèmatique de l'idéal et de la réalité.

Existe-t-il un MOI ou un JE chez Spinoza?
http://www.spinozaetnous.org/ftopicp-5470.html

Comment jongler entre la poursuite d'un désir personnel et la compréhension impersonnelle de la substance ?

Le texte de K cité en page 2 de ce fil donne peut-être des éléments de réponse?

Avatar du membre
sescho
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 1127
Enregistré le : 30 mai 2002, 00:00
Localisation : Région Centre
Contact :

Messagepar sescho » 27 janv. 2008, 18:31

Krishnamurti a écrit :Existe-t-il un MOI ou un JE chez Spinoza?

Je ne vais pas reprendre le fil, mais du fait que l'homme n'est pas une substance et n'est vraiment lui-même que lorsqu'il a des idées claires et distinctes, autrement dit éternelles, il ne reste que le soi-conscience (au même sens que dans le Vedanta ; ce qui peut faire débat avec le Bouddhisme, mais ne me semble pas du tout un point dur - si l'on n'en forge pas une question de principe.)

Krishnamurti a écrit :Comment jongler entre la poursuite d'un désir personnel et la compréhension impersonnelle de la substance ?

Le texte de K cité en page 2 de ce fil donne peut-être des éléments de réponse?

Pas vraiment à mon sens : Krishnamurti parle de ne pas éteindre le désir (ce qui est la banalisation) mais de le sublimer. En fait c'est alors la "force vitale" (ou "conatus"), vive, dans sa plus parfaite orientation. C'est encore une fois une indication de résultat ultime (pour qui n'y est pas) et pas, me semble-t-il, une tolérance pragmatique envers le désir marqué d'ego qui permet néanmoins de se bonifier.

"Jongler" ? La fin du désir "personnel" EST la compréhension impersonnelle de la substance (quoique modifiée). La question qui reste est : qu'est-ce qui nous conduit à cela ?

Ce n'est certainement pas en attaquant l'ego de front (tristesse.) Spinoza donne plusieurs pistes précises dans E4 et E5. La mémoire de la joie de comprendre, du grand soulagement que procure une dissolution d'ego (surtout) voilà les appuis du désir personnel (temporairement) positif. Et en interrogeant profondément mon Esprit, je ne vois qu'une chose d'incontestablement positive : la méditation / perception de la Nature universelle une et éternelle (ce qui pour moi est aussi très proche de la méditation de la vacuité d'existence propre). Spinoza est bien dans le vrai.

Amicalement

Serge

P.S. Quoique la fin du désir "personnel" soit la conscience de la nature universelle, il n'y va pas par tout ou rien, mais dans une certaine forme de "coexistence", ou "voile" de la seconde par le premier. Par ailleurs, il y a autre chose d'efficace, même si c'est moins : étudier un descriptif des mécanismes psychologiques ("traité des passions") pour ensuite les reconnaître à l'œuvre, en particulier en soi-même. Spinoza est encore dans le vrai...
Connais-toi toi-même.

Krishnamurti
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 403
Enregistré le : 22 juin 2002, 00:00

Messagepar Krishnamurti » 10 févr. 2008, 13:06

Biographie détaillée de Jiddu Krishnamurti
Ce texte est la traduction de la page web anglaise de Wikipédia consacrée à Jiddu Krishnamurti , dans sa version de juin 2007.
http://www.krishnamurti-france.org/Biog ... e-de-Jiddu

Krishnamurti
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 403
Enregistré le : 22 juin 2002, 00:00

Messagepar Krishnamurti » 29 mai 2008, 21:32

Ce texte me parait intéressant au regard de Spinoza.

jiddu krishnamurti and his insights into education
Scott H. Forbes explores Krishnamurti's emphasis on education as a religious activity. (From a presentation at the first Holistic Education Conference, Toronto, Canada, 1997)

http://www.infed.org/thinkers/et-krish.htm

Krishnamurti
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 403
Enregistré le : 22 juin 2002, 00:00

Messagepar Krishnamurti » 23 févr. 2009, 08:29

J.Krishnamurti Online is a unique initiative of the four Krishnamurti Foundations (KFT, KFA, KFI and FKL) to make the teachings of J. Krishnamurti available and freely downloadable and to guarantee authenticity.
http://www.jkrishnamurti.org/krishnamur ... /index.php

Krishnamurti
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 403
Enregistré le : 22 juin 2002, 00:00

Messagepar Krishnamurti » 02 avr. 2009, 02:04

"Intelligence is the consumation of experience, and if you keep intelligence highly awakened, fully active, then will follow the intuition that is reason. That, to me, is the harmonious living which is the highest form of spirituality, for it is self-harmony, the perfect poise of reason and love."

-Harmonious Living (Adyar, 1930)
J. Krishnamurti Early Writings Vol. IV

Avatar du membre
dexter
passe par là...
passe par là...
Messages : 7
Enregistré le : 05 avr. 2009, 00:00

Messagepar dexter » 05 avr. 2009, 16:08

Krishnamurti a écrit :Comment jongler entre la poursuite d'un désir personnel et la compréhension impersonnelle de la substance ?


Mais si vous n'êtes pas bouddhiste, cher Krishnamurti, que pensez-vous de la réincarnation ? :wink:

Krishnamurti
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 403
Enregistré le : 22 juin 2002, 00:00

Messagepar Krishnamurti » 05 avr. 2009, 17:09

Rien. Et j'ose espérer que les bouddhistes sérieux (boudhisme philosophique) en font de même.

Sescho ?


Retourner vers « Questions transversales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité