demande de conseil sur éditions des oeuvres de Spinoza

Ce qui touche de façon indissociable à différents domaines de la philosophie spinozienne comme des comparaisons avec d'autres auteurs, ou à des informations d'ordre purement historiques ou biographiques.
Avatar du membre
platoche
a déjà pris quelques habitudes ici
a déjà pris quelques habitudes ici
Messages : 50
Enregistré le : 12 mai 2006, 00:00

demande de conseil sur éditions des oeuvres de Spinoza

Messagepar platoche » 22 août 2006, 11:21

Bonjour,

La lecture approfondie de l'Ethique puis de la biographie de Spinoza par Nadler m'ont donné envie de connaître ses autres oeuvres.

Quelqu'un pourrait-il me conseiller une édition du TTP, du TP et du TRE ? (dans la mesure du possible, en livre de poche)

D'avance merci.

platoche

Avatar du membre
Miam
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 946
Enregistré le : 28 févr. 2004, 00:00

Messagepar Miam » 22 août 2006, 12:03

En règle générale, je préfère les éditions bilingues parce qu'elles permettent de corriger facilement les traductions. Il n'y a pas de traduction parfaite de Spinoza. Chaque traduction est une lecture. Malheureusement, en poches, on ne trouve que le TRE en bilingue.

Pourquoipas
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 387
Enregistré le : 30 déc. 2003, 00:00

Re: demande de conseil sur éditions des oeuvres de Spinoza

Messagepar Pourquoipas » 22 août 2006, 22:50

En bilingue, et à pas (trop) cher, il y a l'Ethique (Points Seuil) et le TRE (Traité de l'amendement de l'intellect) (éditeur ?) avec les trad de Bernard Pautrat.
Pour le TTP en bilingue, je crois que la meilleure édition est celle de Moreau et Lagrée aux PUF, mais elle est chère... Alors, en attendant sa parution dans la coll Quadrige (l'éd « de poche » des PUF), autant se rabattre sur la trad d'Appuhn (GF : toutes les oeuvres de Spinoza en poche). Je ne sais s'il y en a d'autres.

Pour la Pléiade, j'ai remarqué qu'en gros ils reprennent les trad d'Appuhn, qui est quand même celui à qui nous devons tous (les francophones) reconnaissance, malgré certains points qu'on peut contester ici ou là, pour nous avoir fait connaître et aimer le philosophe qui a raison.

Avatar du membre
DGsu
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 218
Enregistré le : 14 janv. 2004, 00:00
Localisation : Ici
Contact :

Messagepar DGsu » 22 août 2006, 22:55

Miam a écrit :En règle générale, je préfère les éditions bilingues parce qu'elles permettent de corriger facilement les traductions. Il n'y a pas de traduction parfaite de Spinoza. Chaque traduction est une lecture. Malheureusement, en poches, on ne trouve que le TRE en bilingue.

Il existe une traduction bilingue du TRE en poche qui s'appelle le Traité de l'amendement de l'intellect. Traduction et introduction de Bernard Pautrat (excellentes d'ailleurs). Editions Allia. Edition soignée de l'œuvre que j'avais payée environ 6€ à l'époque.
"Ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaînes." Rosa Luxemburg

Avatar du membre
platoche
a déjà pris quelques habitudes ici
a déjà pris quelques habitudes ici
Messages : 50
Enregistré le : 12 mai 2006, 00:00

Messagepar platoche » 23 août 2006, 09:56

Bonjour,

Je vous remercie tous pour ces informations.

Je n'ai pas lu la traduction d'Appuhn de l'Ethique mais j'ai juste entendu une critique sévère de ses traductions par Misrahi lors d'une conférence : celui-ci qualifiait sa traduction de l'Ethique de "pas chère mais pleine de contresens".
Je démarre actuellement le "Spinoza" de Misrahi, aux éditions Sagesse. Que pensez-vous de Misrahi, qui est réputé pour être un spécialiste de Spinoza ?

platoche

Avatar du membre
Miam
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 946
Enregistré le : 28 févr. 2004, 00:00

Messagepar Miam » 23 août 2006, 14:44

Appuhn n'est pas si mauvais lorsqu'on connaît les imperfections de sa traduction. La plus connue est la traduction de "affectio" et "affectus" par le même terme : "affection". Maintenant : si je devais lire l'Ethique en traduction sans aucune référence au texte original, je crois que je choisirais Pautrat (aussi en poches pas cher). Mais ce serait faute de mieux car il y a autant de traductions que de traducteurs de sorte qu'en lisant une traduction on risque de se laisser conduire par la lecture très personnelle du traducteur. D'ailleurs ce que je dis ici demeure un avis très personnel.

PS : C'est vrai ? Misrahi a dit : "pas chère mais pleine de contresens" ? :P Reste à savoir : pleine de contresens pour qui ? Une fois qu'on peut distinguer "affect" et "affection", la traduction d'Appuhn ne me semble pas plus mauvaise qu'une autre. Il y a certainement aussi du "pas chère et de bonne qualité". Il est vrai que Misrahi n'est sans doute pas issu du Sentier. La vérité si je mens !

MIam

Avatar du membre
DGsu
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 218
Enregistré le : 14 janv. 2004, 00:00
Localisation : Ici
Contact :

Messagepar DGsu » 24 août 2006, 10:27

Je te suis Miam. Appuhn n'est pas si mal, la langue est belle et le texte clair. Il y aussi la traduction de 1930 de Guérinot qui est très littéraire. Pautrat reste un sommet de précision et de clarté (même si je me souviens que servais avait soulevé quelques contradictions). Je n'entre pas dans ces querelles de traducteurs, ça fait un peu marchand de schmattes tout juste sorti du Sentier. DG :wink:
"Ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaînes." Rosa Luxemburg


Retourner vers « Questions transversales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités