per se et a se

Ce qui touche de façon indissociable à différents domaines de la philosophie spinozienne comme des comparaisons avec d'autres auteurs, ou à des informations d'ordre purement historiques ou biographiques.
Avatar du membre
Miam
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 941
Enregistré le : 28 févr. 2004, 00:00

per se et a se

Messagepar Miam » 23 nov. 2006, 14:06

N'y a-t-il pas une distinction entre le "par soi" entendu comme "per se" et entendu comme "a se" (en termes scolastiques) ? Quelqu'un pourrait-il me rappeler cette nuance car je ne la trouve nulle part.

D'une manière générale dans l'Ethique de Spinoza, ne faut-il pas distinguer le "per se concipitur" de la définition 3 de la substance et le "per se" tout court ? Ensuite le "per se concipitur" et/ou le "per se" ne doivent-ils pas eux-mêmes être distingués de la "causa sui" dans la mesure où celle-ci est assimilée au "a se" (pris en un sens positif ou négatif) par Descartes et ses correspondants ?

Merci
Miam

Retourner vers « Questions transversales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité