Orthographe : scolie ou scholie ?

Ce qui touche de façon indissociable à différents domaines de la philosophie spinozienne comme des comparaisons avec d'autres auteurs, ou à des informations d'ordre purement historiques ou biographiques.
Avatar du membre
bardamu
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 1024
Enregistré le : 22 sept. 2002, 00:00

Orthographe : scolie ou scholie ?

Messagepar bardamu » 04 déc. 2003, 23:39

Dans la traduction de Saisset, celle du site, il est utilisé "scholie" alors que sauf erreur l'orthographe officielle est "scolie".
J'ai trouvé ce qui suit au sujet de l'édition du dictionnaire de l'Académie de 1762 :
"L'Académie supprima aussi, dans un grand nombre de mots, les th, les ph, les ch, et adopta détrôner, scolarité, scolastique, scolie, scrofule et scrofuleux"
(source : http://www.chass.utoronto.ca/epc/langueXIX/firmin/ )

Le "h", qui semble contagieux vu que j'ai tendance à en user, serait un archaisme de Saisset ou bien les 2 orthographes sont acceptables ?

Avatar du membre
Henrique
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 1183
Enregistré le : 06 juin 2002, 00:00
Localisation : France
Contact :

Messagepar Henrique » 05 déc. 2003, 16:45

Tous les traducteurs depuis Saisset écrivent "scolie". La source que tu cites indique qu'il s'agit manifestement d'un archaïsme de Saisset. Disons qu'à l'époque, cela devait encore être un peu en usage. C'est comme la "clé" que certains écrivent encore la "clef".

Le latin "schola" qui était déjà orthographié "scola" également désigne le loisir consacré au développement de l'esprit, par opposition sans doute au travail en tant que transformation difficile de la matière. Aujourd'hui, on écrit "scolaire", "scolastique", "scolie"...

Henrique

Avatar du membre
Parozan
passe par là...
passe par là...
Messages : 1
Enregistré le : 26 juin 2006, 00:00

Messagepar Parozan » 08 juil. 2006, 15:48

La différence est d'un iota, ou plutôt : d'une H. Est-elle décisive ? Pas sûr.
Le terme de « scolie », ou « scholie » (on trouve en effet les deux graphies) appartient au vocabulaire savant (didactique). Il peut prendre l’un et l’autre genre : au féminin, une scolie désigne une annotation critique (note philologique ou historique) destinée à éclairer l’interprétation d’un texte de l’antiquité ; au masculin, un scolie correspond à un commentaire à propos d’une proposition ou d’un théorème. Autrement dit, si l'on tient à discriminer, on dira que la scolie est due à un commentateur ancien, tandis que le scolie est le fait d’un mathématicien, - mais la nuance peut paraître assez verbale.

Chanson que tout cela ? Dans son dictionnaire de musique (1744-1749), Jean-Jacques écrivait :
"SCHOLIE ou SCOLIE, s. f. : Sorte de chansons chez les anciens Grecs, dont les caractères étaient extrêmement diversifiés selon les sujets et les personnes. (Voyez CHANSON.)"
De là à conclure comme ça vous chante...


Retourner vers « Questions transversales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités