Aborder Spinoza par la musique ?

Espace pour se présenter : qui êtes vous (ou pensez vous être) ? Comment avez vous découvert Spinoza ? Qu'est-ce qui vous intéresse chez lui plus particulièrement ? et tout ce qu'il vous conviendra de dire pour permettre de mieux se connaître.
Avatar du membre
denis_h
passe par là...
passe par là...
Messages : 1
Enregistré le : 15 mars 2012, 00:00
Localisation : paris
Contact :

Aborder Spinoza par la musique ?

Messagepar denis_h » 16 mars 2012, 15:38

salut à tous et toutes,

j'ai 38 ans, je vis sur paris. j'ai commencé à lire de la philo vers 20 ans. mes philosophes préférés sont bouddha, montaigne, tchouang tseu, maître eckart, schopenhauer, nietzsche, wittgenstein, heiddeger, rosset, laborit, rorty... désolé pour le name-dropping.

comme je ne prend jamais de notes quand je lis et que je n'ai jamais étudié scolairement la philo, je crois que j'oublie une grande partie de ce que je lis, malheureusement.

il y a quelques mois j'ai fini de lire l'éthique de spinoza. je crois en avoir retenu quelques idées générales... je ne sais plus trop quoi... je me souviens de longs passages tres ennuyeux, mais aussi d'idées assez fulgurantes.

je ne sais pas vraiment comment aborder une discussion ici si on n'a pas en vue une intention polémique... bah pour commencer je pense que ce livre (l'éthique) m'a fait penser à la musique d'ornette coleman : oui c'est tres subjectif de rapprocher une philosophie d'un musicien...

http://www.youtube.com/watch?v=Gfo-c-5pf5k

à+
denis :D

Avatar du membre
Henrique
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 1146
Enregistré le : 06 juin 2002, 00:00
Localisation : France
Contact :

Messagepar Henrique » 16 mars 2012, 19:47

Bonjour Denis et bienvenue ici.

La musique est l'expression de nos affects. Je perçois dans le parallèle entre l'Ethique et ce morceau de free jazz quelque chose qui relève de ce que Spinoza appelle la fluctuation d'âme ou encore de ce qu'on pourrait appeler la stupéfaction : une sorte d'admiration pour quelque chose de tellement foisonnant que cela en devient parfaitement inintelligible, tout en pressentant vaguement que qu'il doit y avoir tout de même quelque chose à comprendre.

Tout aussi subjectivement, ce que j'éprouve en lisant l'Ethique se rapprocherait plutôt de cela :
http://youtu.be/LWjaGL3peGY

Avatar du membre
Shub-Niggurath
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 197
Enregistré le : 31 août 2010, 00:00

Messagepar Shub-Niggurath » 16 mars 2012, 20:09

Pour ma part, l'art de la fugue de bach est ce qui me semble, musicalement, se rapprocher le plus de l'Ethica Ordine geometrico demonstrata.

http://www.youtube.com/watch?v=tro_gaczCxw

A part ça, bienvenue sur ce forum.

Avatar du membre
cess
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 182
Enregistré le : 10 juil. 2010, 00:00
Localisation : Aix en Provence

Messagepar cess » 16 mars 2012, 22:43

La Beatitude?L'ai-je vécue un jour? Je l'ai en tout cas frôlée avec ce morceau..


http://www.youtube.com/watch?v=x3OJTZVKZx8

Krishnamurti
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 400
Enregistré le : 22 juin 2002, 00:00

Messagepar Krishnamurti » 16 mars 2012, 23:27

Tout aussi subjectivement je rappelle que Prince m'a appris à peu près autant que Krishnamurti ou Spinoza. Parfois des choses différentes les unes des autres aussi.
Modifié en dernier par Krishnamurti le 17 mars 2012, 17:32, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Henrique
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 1146
Enregistré le : 06 juin 2002, 00:00
Localisation : France
Contact :

Messagepar Henrique » 17 mars 2012, 16:55

cess a écrit :La Beatitude?L'ai-je vécue un jour? Je l'ai en tout cas frôlée avec ce morceau..


http://www.youtube.com/watch?v=x3OJTZVKZx8


Tout en exprimant des affects, la musique peut les dépasser par l'unité qu'elle établit et nous fait sentir entre les notes, ceux qui jouent, ce qui écoutent et ce qui est autour. Un artiste de talent à mes yeux est celui qui parvient pour moi à rendre intensément sensible cette unité.

Les moments d'éternité, c'est quand la paix qui sommeille au fond de ce qui est, s'éveille et nous fait sentir avec délectation la nécessité. C'est quand le silence est révélé par le son, la lumière par l'ombre, l'infini par le fini.

Lisa Gerrard, seule ou avec Dead can dance, a été pour moi un guide dans les entrelacs de l'éternité.
http://www.deezer.com/music/track/938707
http://youtu.be/tZnwNFGEqhE
http://youtu.be/QJhVM930YXY

Sur un de ces morceaux ou un autre, un commentateur dit qu'au paradis, les anges ne peuvent pas mieux chanter et que si elle chantait en enfer, sa voix aurait le pouvoir de transfigurer la terreur en béatitude. Je répondrais que le paradis, l'enfer comme le purgatoire sont ici et maintenant, selon la façon dont notre entendement nous permet de voir, d'écouter, de toucher ce qui nous est donné.

Mais j'ai la chance de ressentir plus intensément qu'à l'ordinaire l'unité et ainsi l'éternité de ce qui est sur d'autres types de voix et des rythmes où la nature s'exprime un peu plus vivement :
http://youtu.be/GnS2G7SPJxU

Avatar du membre
cess
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 182
Enregistré le : 10 juil. 2010, 00:00
Localisation : Aix en Provence

Messagepar cess » 17 mars 2012, 19:54

C’est bien dit, Henrique !

Parfois,il me semble qu’ une musique déclenche une convergence (esprit et corps) , elle fait naitre l’évidence, celle qui submerge nos dialogues intérieurs pour peu que nous soyons en conversation avec nous même, c'est-à-dire vivants ou actifs.
Elle vient souvent apaiser un tumulte .Nos efforts du quotidien qui seraient éventuellement de choisir entre le bon et le mauvais et de les assumer perdent toutes significations
C’est immédiat, çà devient « hors du temps » ou éternel…

On est alors « au milieu » en place et dans ces moments…. j’ai l’impression parfois de mobiliser une connaissance intuitive, ce n’est pas le mental mais le cœur qui domine. Est-ce cette connaissance du troisième genre dont Spinoza parlait ???Je ne sais pas…

Les vrais artistes pour moi ont le courage de créer leur univers. Ce sera peut-être à nous d'en ouvrir les portes .Tout réside dans le mystère de nos subjectivités.…
Mais quand ils en arrivent à ce degré là -ont-ils approchés Dieu de trop près -peut-être n'ont-ils pas d’autres choix que de créer…
Lisa Gerrard était sans aucun doute de cette trempe….Elle vient lisser et magnifier ce qui peut être abimé par les affres de la vie….
Elle s’empoigne avec le vrai…


.....J'ai la chance de ressentir plus intensément qu'à l'ordinaire l'unité et l'éternité......

Oui , vous en avez!!! :)
Modifié en dernier par cess le 27 mars 2012, 19:27, modifié 1 fois.

Krishnamurti
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 400
Enregistré le : 22 juin 2002, 00:00

Messagepar Krishnamurti » 21 mars 2012, 23:04

A la demande de cess :)
http://youtu.be/r7-nopqtoE4

Avatar du membre
Epictete
passe occasionnellement
passe occasionnellement
Messages : 21
Enregistré le : 19 mars 2011, 00:00

Messagepar Epictete » 23 mars 2012, 07:14

Pour moi la bande-son de L'Ethique c'est la montée en puissance d'une idée musicale triangulaire qui se retourne éternellement sur elle-même :

http://www.youtube.com/watch?v=nfP0u_zf3EE


Retourner vers « Se présenter »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité