Problème de compréhension ?

Lecture pas à pas du Traité de la Réforme de l'Entendement. Utilisez s.v.p. la numérotation caillois pour indiquer le paragraphe que vous souhaitez discuter.
Avatar du membre
Allomono
passe par là...
passe par là...
Messages : 4
Enregistré le : 24 déc. 2012, 00:00

Problème de compréhension ?

Messagepar Allomono » 28 déc. 2012, 03:42

Salut, votre aide me sera nécessaire pour comprendre une partie de ce paragraphe :

6. C'est ainsi qu'ayant considéré tous les obstacles qui m'empêchaient de suivre une règle de conduite différente de la règle ordinaire, et voyant l'opposition si grande entre l'une et l'autre qu'il fallait nécessairement choisir, je me voyais contraint de rechercher laquelle des deux devait m'être plus utile, et il me semblait, comme je disais tout à l'heure, que j'allais abandonner le certain pour l'incertain. Mais quand j'eus un peu médité là-dessus, je trouvai premièrement qu'en abandonnant les avantages ordinaires de la vie pour m'attacher à d'autres objets, je ne renoncerais véritablement qu'à un bien incertain, comme on le peut clairement inférer de ce qui précède, pour chercher un bien également incertain, lui, non par sa nature (puisque je cherchais un bien solide), mais quant à la possibilité de l'atteindre.

Je lis et relis, rien ne marche :/
Merci de m'aider !

Avatar du membre
hokousai
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 4082
Enregistré le : 04 nov. 2003, 00:00
Localisation : Hauts de Seine sud

Messagepar hokousai » 28 déc. 2012, 09:55

Spinoza ( à ce niveau là du TRE) n'est pas certain d' atteindre le bien stable qu'il vise . Le bien stable n'est pas par nature incertain, par définition il n'est pas incertain) mais la possibilité de l' atteindre l' est. Les solutions apparaissent rapidement dans le texte.

Avatar du membre
Allomono
passe par là...
passe par là...
Messages : 4
Enregistré le : 24 déc. 2012, 00:00

Messagepar Allomono » 03 janv. 2013, 02:20

D'accord, j'ai compris cela mais ce qui me pose problème pour être plus exact c'est vraiment cette phrase : ''comme on le peut clairement inférer de ce qui précède''

Je ne comprends absolument pas ce qu'elle essaye de dire :/ Merci de m'éclairer un peu plus.

Avatar du membre
hokousai
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 4082
Enregistré le : 04 nov. 2003, 00:00
Localisation : Hauts de Seine sud

Messagepar hokousai » 03 janv. 2013, 11:30

''comme on le peut clairement inférer de ce qui précède''
On peut inférer de la description des biens ( richesse honneur et volupté) qu'ils sont incertains par nature. Ils sont incertains en ce qu'ils portent en eux le risque du retournement des avantages en désavantages.
La jouissance est suivie d'une tristesse.
La richesses porte en elle des occasions d' être frustré d' où la tristesse.
Les honneurs sont une entrave dans la recherche du vrai bien.

Avatar du membre
Allomono
passe par là...
passe par là...
Messages : 4
Enregistré le : 24 déc. 2012, 00:00

Messagepar Allomono » 04 janv. 2013, 03:31

Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!

Merci, ça vient tout juste de s'allumer dans ma tête. C'est bizarre puisque je n'avais pas fait le lien entre ce paragraphe ci-haut et les autres paragraphes. C'était bien cela mon erreur !


Retourner vers « Lecture lente du T.R.E. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité