Le Philosophe, spécialiste de Spinoza, Robert Misrahi publie

Actualités et informations diverses sur Spinoza, la philosophie en général ou regards spinozistes sur l'actualité.
Avatar du membre
BobSpi
passe par là...
passe par là...
Messages : 1
Enregistré le : 08 janv. 2005, 00:00

Le Philosophe, spécialiste de Spinoza, Robert Misrahi publie

Messagepar BobSpi » 09 janv. 2005, 00:31

:idea:

UN JUIF LAÏQUE EN FRANCE de Robert Misrahi
rassemble les plus importantes analyses sur le judaïsme de cet incontournable philosophe moniste
dont les travaux universitaires portent sur les questions de l'éthique et du désir.


--------------------------------------------------------------------------------


Ces contributions sont parues initialement dans la mythique revue "Les Temps Modernes" de son ami Sartre (mais aussi dans le Figaro, le Monde, Information Juive, Commentary...)

Quels absolus laïques peut-on retenir de la religion ?
Cette somme de réflexions, rigoureuses et éclairées, permet d'esquisser les contours d'une judéïté laïque où la primauté de l'individu est réaffirmée sur les mécanismes socio-religieux.
On remarquera particulièrement sa lecture phénoménologique historico-existentielle du spinozisme qui amorce une analyse de la singularité juive et de son universalisme, en évoquant les instances du désir et l'espoir qui lui sont chers.

-------------------------------------------------------------------------------
UN JUIF LAÏQUE EN FRANCE

de ROBERT MISRAHI

Entrelacs Editions
------------------------------------------------------------

Quelques uns des articles :

La vie d'un juif (paru dans les Temps Modernes N°2 1945)

l'antisémistisme à la Santé,

de la question juive à l'existence d'Israël,

de la réversibilité à la réciprocité de la guerre en Israël,

un messianisme laïque,

Sartre et les juifs,


etc.

Avatar du membre
Calvin
passe par là...
passe par là...
Messages : 7
Enregistré le : 21 déc. 2004, 00:00

spinoza se retourne ?

Messagepar Calvin » 09 janv. 2005, 18:48

vous dites

"On remarquera particulièrement sa lecture phénoménologique historico-existentielle du spinozisme qui amorce une analyse de la singularité juive et de son universalisme, en évoquant les instances du désir et l'espoir qui lui sont chers. "


J'ai cru comprendre que les éminents représentants de la singularité juive ( en tout cas rabbinique ) comme la plupart des chrétiens d'ailleurs, n'ONT initialement pas accepté la pensée de spinoza en lui infligeant à l'époque un chatiement exemplaire d'exclusion de la communauté. Est ce donc raisonnable de mettre du judaisme ( fut il laique ce qui me semble par ailleurs contradictoire ) dans une pensée qui manifestement s'en est profondément éloigné ?

Avatar du membre
hokousai
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 4105
Enregistré le : 04 nov. 2003, 00:00
Localisation : Hauts de Seine sud

Messagepar hokousai » 09 janv. 2005, 22:47

rep à Calvin
Il est difficile de se prononcer sans avoir connaissance précise des textes de MISRAHI sur le sujet (du moins de celui mentionné ) . Il est certain que l’universalisme de Spinoza , lequel est bien apparent et revendiqué semble assez mal s' accorder avec une singularité communautaire quelle qu’ elle soit .
On pourrait à la limite lui accorder la singularité circonstanciel de son appartenance historique à la société Hollandaise de son siècle et puis reconnaître que Spinoza avait été instruit dans le judaisme , considérations indispensables à la compréhension de sa pensée .

Ce genres de considérations est cernable et ferait par exemple d' Aristote un penseur grec , sans pour autant rendre acceptable sans examen critique de le voir prioritairement revendiqué par les grecs contemporains comme garant d’ analyses sur la singularité de la grécitude et de son universalité .

Hokousai

Krishnamurti
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 403
Enregistré le : 22 juin 2002, 00:00

Messagepar Krishnamurti » 19 août 2006, 23:23

VIDEO

Quelques minutes de Robert Misrahi sur Spinoza
http://www.publicsenat.fr/archives/emis ... ate=200509
Dans "Dico Dico... mon plaisir"
débuter la vidéo à 00:45:00

Juste une curiosité en passant.

Avatar du membre
platoche
a déjà pris quelques habitudes ici
a déjà pris quelques habitudes ici
Messages : 50
Enregistré le : 12 mai 2006, 00:00

Messagepar platoche » 21 août 2006, 11:09

J'ai cru comprendre que les éminents représentants de la singularité juive ( en tout cas rabbinique ) comme la plupart des chrétiens d'ailleurs, n'ONT initialement pas accepté la pensée de spinoza en lui infligeant à l'époque un chatiement exemplaire d'exclusion de la communauté. Est ce donc raisonnable de mettre du judaisme ( fut il laique ce qui me semble par ailleurs contradictoire ) dans une pensée qui manifestement s'en est profondément éloigné ?


Bonjour,

Je suis tout à fait d'accord. Outre le herem, Spinoza s'est largement détaché du judaisme, critiquant en particulier avec force l'idée de "peuple élu" que s'attribue cette religion.

Quant à cet extrait vidéo, il est regrettable que JP. El Kabach ait cherché à presser Mesrahi à décrire quelques clichés de la vie de Spinoza. Et à sortir cette énormité "Comment Spinoza peut-il parler d'action alors qu'il n'a jamais agi...."[/quote]

Avatar du membre
DGsu
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 218
Enregistré le : 14 janv. 2004, 00:00
Localisation : Ici
Contact :

Messagepar DGsu » 24 août 2006, 10:44

Merci pour le lien vers cette émission: quel tas de pontifiants télévisés! Spinoza aurait rit doucement quoique... "nec ridere...". Enfin, Misrahi parle bien quand même malgré ce qu'on essaie de lui faire dire. :D
"Ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaînes." Rosa Luxemburg

Krishnamurti
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 403
Enregistré le : 22 juin 2002, 00:00

Messagepar Krishnamurti » 31 oct. 2006, 01:08

Une autre vidéo de Misrahi
http://tinyurl.com/ye6gnk

Avatar du membre
phoenlx
passe par là...
passe par là...
Messages : 5
Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:00

Messagepar phoenlx » 21 nov. 2007, 10:13

On peut être Juif et profondément laic

(Moi par exemple je revendique clairement ma judéité ET très fortement mon lien philosophique personel fort avec le Spinozisme (qui m'a poussé à m'inscrire ici) tout en ne pratiquant pas ma religion ( et tout en critiquant toute forme de dogme, pour ma part en fait si je me sens proche de Spinoza, mais j'y reviendrai dans mon topic ultérieur de présentation sur le forum, c'est surtout pour sa philosophie panthéiste de l'existence, à rapprocher aussi de celle d'Einstein et de certains grands astrophysiciens de notre temps qui tous- au même titre que Spinoza et se revendiquant souvent de lui - m'ont à vrai dire marqué ...)

Mais ça m'empêche pas par exemple 1. d'être profondément sioniste (et à ceux qui comprendraient mal je leur conseillerais plutôt la lecture de Sartre ^^ ) , 2 d'avoir du respect pour ma communauté (et je n'ai pas peur d'employer le terme "ma") , 3. mais du respect CRITIQUE ^^, 4. d'avoir du respect pour les choses religieuses, voire de la fascination et de m'intéresser (par curiosité , par rapport à mon background etc) à la Bible et ce genre de choses, à la Kabbale (qui d'ailleurs comporte en elle une sagesse ) etc etc

Désolé si je prend mon cas personel pour répondre mais je ne pense pas du tout que ce soit contradictoire et pour avoir parfois un peu écouté ce grand penseur qu'est Robert Misrahi j'imagine qu'il doit écrire des choses très pertinentes sur ce thème (judéité ET laïcité ..) c'est mon premier message ici mais j'avais envie de réagir car les quelques remarques sur le topic m'ont un peu titillé ^^

Sinon très beau forum (et du coup ça m'oblige un peu à me présenter je le ferai un peu plus tard dans la continuité ^^ )


Retourner vers « Actualités »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité