cours de gilles deleuze sur spinoza

Actualités et informations diverses sur Spinoza, la philosophie en général ou regards spinozistes sur l'actualité.
Krishnamurti
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 403
Enregistré le : 22 juin 2002, 00:00

Messagepar Krishnamurti » 28 déc. 2012, 21:31

Ok. Moi j'hésite encore. Mais peut-être pas longtemps.

Avatar du membre
cess
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 183
Enregistré le : 10 juil. 2010, 00:00
Localisation : Aix en Provence

Messagepar cess » 29 déc. 2012, 09:48

La bêtise.....

Il fait bon parfois de se dire: "mais enfin, de qui suis-je l'imbécile?"

Accepter de ne pas avoir raison comme personne, d'ailleurs, ne peut le prétendre, épier notre enfermement inhérent à nos croyances ou aux convictions, surfer sur ce fil mince qu'est l'ouverture à l'autre et sa compréhension, (moi qui m'énerve souvent sur ce forum!!).Et s'il est impossible de se départir de ses valeurs, être malgré tout capable de côtoyer en bonne intelligence cette personne militante FN qui vous a vu naître et vous aime.

Oui , la bêtise est l'ennemie de l'intranquillité. Mais que de courage et d'effort cela nous demande si affirmer ce que l'on est demeure notre désir le plus vivace!

Alors qu'est ce qui nous reste ? "Tomber amoureux comme des cons"
comme Hypo le dit au commencement du film "Un monde sans pitié" d'Eric Rochant!

A moins d'une autre alternative plus ambitieuse même si les deux sont nécessaires....Pardon, vous disiez Baruch??

Par là, nous pouvons comprendre clairement en quoi consiste notre salut, ou béatitude, ou Liberté : dans l'Amour constant et éternel envers Dieu, autrement dit dans l'Amour de Dieu envers les hommes.
(Ex his clarè intelligemus, quâ in re nostra salus, seu beatitudo, seu Libertas consistit, nempe in constanti, & aeterno erga Deum Amore, sive in Amore Dei erga homines).
Ethique V, scolie de la prop. 36

Maitre, je vous accorde que l'intelligence du coeur est une des plus clairvoyante...
Modifié en dernier par cess le 29 déc. 2012, 12:59, modifié 1 fois.

Avatar du membre
cess
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 183
Enregistré le : 10 juil. 2010, 00:00
Localisation : Aix en Provence

Messagepar cess » 29 déc. 2012, 10:43

mais si difficile à mettre en pratique!

Krishnamurti
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 403
Enregistré le : 22 juin 2002, 00:00

Messagepar Krishnamurti » 29 déc. 2012, 12:50

Peut-on réellement aimer sans cette "béatitude" ?

Avatar du membre
cess
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 183
Enregistré le : 10 juil. 2010, 00:00
Localisation : Aix en Provence

Messagepar cess » 29 déc. 2012, 13:30

J'aurais tendance aujourd'hui à répondre que non.

La béatitude entend la générosité absolue,
Mais est-on capable de sortir de sois à ce point, d'être dans cette forme de don? De faire fi de notre narcissisme et de notre besoin d'être aimé?

Combien ont déjà eu le cran de dire à l'âme soeur de partir afin de la voir heureuse même si ce n'est pas avec nous mais avec quelqu'un d'autre?

L'amour s'apprend, il est appelé à grandir inexorablement pour peu qu'on le désire et surtout avec pour seule base inconditionnelle de s'aimer sois-même.
Je crois.

Krishnamurti
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 403
Enregistré le : 22 juin 2002, 00:00

Messagepar Krishnamurti » 29 déc. 2012, 14:12

Si l'on aime l'autre d'une façon inconditionnelle, n’avons-nous pas besoin en retour d'être aimés d'une façon inconditionnelle (contradiction ?). Dès lors quel cran y aurait-il à laisser l'autre partir ?
Et si l'on s'aime, n'aime-t-on pas tous le monde (en dehors de la bêtise) ? Alors, qu'importe...

Avatar du membre
cess
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 183
Enregistré le : 10 juil. 2010, 00:00
Localisation : Aix en Provence

Messagepar cess » 29 déc. 2012, 14:35

Krishnamurti-Socrate

Je ne comprends pas ta première question.
réponse positive pour la seconde....sans oublier que je peux moi-même être bête de temps en temps. :-)

Avatar du membre
cess
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 183
Enregistré le : 10 juil. 2010, 00:00
Localisation : Aix en Provence

Messagepar cess » 29 déc. 2012, 14:45

ce qui m'invite à essayer de composer s-i je ne parviens pas à aimer- avec le plus de personnes possible!

Krishnamurti
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 403
Enregistré le : 22 juin 2002, 00:00

Messagepar Krishnamurti » 29 déc. 2012, 14:46

Si l'autre ne peut pas nous aimer d'une façon inconditionnelle, pourquoi s'en soucier. :)

Avatar du membre
cess
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 183
Enregistré le : 10 juil. 2010, 00:00
Localisation : Aix en Provence

Messagepar cess » 29 déc. 2012, 15:17

Crois-tu que l'on peut attendre de quelqu'un de nous aimer de façon inconditionnelle?
C'est cet adjectif "inconditionnelle" qui me gêne, je pense.
je l'entends par là sans condition, de manière absolue. Je l'ai employé dans le post précédent quand il s'agissait de s'aimer sois, la base.

N'y -a-t-il pas dans cet adjectif quelque chose de l'ordre de l'exigence?
C'est quoi la différence entre savoir où est sa place dans le coeur de quelqu'un et accepter de voir cette personne heureuse , c-à-d aimer pleins d'autre chose que sois?


Retourner vers « Actualités »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité