Qu'est ce que le préjugé finaliste?

Questions philosophiques diverses sans rapport direct avec Spinoza. (Note pour les élèves de terminale : on ne fait pas ici vos dissertations).

Avatar du membre
Phill
passe par là...
passe par là...
Messages : 1
Enregistré le : 18 mai 2005, 00:00

Qu'est ce que le préjugé finaliste?

Messagepar Phill » 18 mai 2005, 11:16

Bonjour à tous, je suis un nouveau membre et je souhaitais poser cette premiere grande question pour former un espece de mini débat...J'espere une participation de pas mal de membres.Merci à tous et à plus tard pour ma reponse à cette question.

Avatar du membre
Henrique
participe à l'administration du forum.
participe à l'administration du forum.
Messages : 1182
Enregistré le : 06 juin 2002, 00:00
Localisation : France
Contact :

Messagepar Henrique » 18 mai 2005, 16:29

Bonjour Phill,
Ta question m'a permis de voir qu'il y avait quelques erreurs dans la définition du finalisme qu'on trouve sur le site.

Donc le finalisme consiste à penser comme le disait Aristote que "la nature ne fait rien en vain", que tout ce qui est produit par la nature est ordonné à un plan similaire à celui que poursuivrait un artisan procédant à sa création par étapes successives. Or si Dieu est absolument infini, il ne saurait poursuivre de finalité quelconque, sans quoi il serait limité par celles-ci. Etant absolument infini, Dieu possède déjà de toute éternité toutes les perfections et produit une infinité d'effets parce que c'est le fait même de son essence absolument affirmative, non parce qu'il manque de ce qu'il produit. Et comme Dieu en tant qu'il produit, c'est-à-dire en tant que nature naturante, ne saurait être opposé aux effets de cette production, en tant que nature naturée, Dieu autrement dit la nature ne poursuit aucune finalité. En revanche il y a de la finalité à l'intérieur des êtres finis.

Cela dit pour susciter le débat, il aurait peut-être été plus logique de commencer par indiquer ta position, afin qu'on sache quoi discuter.

Amicalement,
Henrique

Avatar du membre
AUgustindercrois
participe avec force d'âme et générosité
participe avec force d'âme et générosité
Messages : 259
Enregistré le : 06 avr. 2005, 00:00
Contact :

Messagepar AUgustindercrois » 18 mai 2005, 23:28

Cher Phill,

Le finsalisme est aussi une des constantes de l'optimisme philosophique dénoncé par quelqu'un comme Voltaire dans Candide. Il est, à mon sens, à relier à l'idée d'une Providence divine, d'une volonté de Dieu, bref d'un anthropomorphisme insupportable à Spinoza.

Bien à vous,

Ader

Avatar du membre
Themistius
passe par là...
passe par là...
Messages : 2
Enregistré le : 20 avr. 2004, 00:00

Messagepar Themistius » 22 juil. 2005, 23:25

Bonjour à tous, ceci est mon premier post sur cet intéressant forum.
Je venais juste signaler que j'envisageais de faire ma maîtrise, à partir de la rentrée, sur la critique spinoziste du finalisme. j'espère donc pouvoir vous communiquer des renseignements dignes d'intéret à l'issue de mes recherches :)


Retourner vers « Questions de philosophie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités